MARX AU 21ème SIECLE ?

  • index
  • Bienvenue
  • Qui sommes-nous ?
  • MARX LIBERATEUR

  • Economie marchande et non marchande
  • valeur d'usage/forces productives
  • Valeur Travail/exploitation
  • Théorie de l'aliénation
  • Monnaie
  • Etalon monétaire et prix
  • Inflation:actualité
  • Marchés de l'or actuels
  • Libre Echange, monnaie coloniale
  • Le salariat
  • MARX INDUSTRIALISTE pour le compte du capitalisme

  • Machinisme et science
  • Déterminisme historique
  • Démocratie
  • Communisme Révolution sociale
  • Le capitalisme peut-il s'effondrer ?
  • Industrialisation
  • Famines et capitalisme
  • famines et communisme
  • Les forces productives ont-elles cessé de croître ?
  • REVOLUTION dans le Tiers Monde ?
  • Soviétiques en Afghanistan
  • Chine communiste

     

     

  • ANNEXES

    Analyses théoriques

    Colonisation, CurrencyBoards

    Division Unité

    euro

    Islamisme

    Keynes

    La Gauche dans le monde

    L'extrême gauche

    Les trente glorieuses

    Nationalisme

    Racisme et discrimination

    religion irréligion

    Socialistes français 2014

    Subprimes

     

     

     

    Analyses factuelles et historiques

    Al Qaïda: Qui infiltre qui ?

     

  • Liberté d'expression Charlie Hebdo
  • Luttes de classe au jour le jour
  • Palestine maudite
  • Somalie
  • Soudan,Darfour
  • Soviets
  • stratégie syndicale
  • Syrie
  • Théorie du complot ?
  • TRUMP, un cancrelat du capitalisme, un produit logique du communisme
  • Voyoucratie d'Etat
  • Yémen

     

     

     

    QUE FAIRE ?

    -L'Internationale des travailleurs: urgence !

    -Pétition, lettre ouverte au PS

     

  • Ecrivez-nous :

    infos@marx21siecle.com

  •   

    Syrie

    Peut-on souhaiter l'intervention des pays occidentaux en Syrie ?

    Grave question. On se l'était posée pour la Libye.

    Que les pays occientaux interviennent ou non, les conséquences de la chute obligée d'Assad, mais avec combien de milliers de morts encore, seront les mêmes qu'en Libye: les armes amoncelées par le dictateur partiront dans la nature et feront l'objet d'un trafic effarant.

    Nous sommes pour l'envoi massif d'armes en Syrie. La non-violence a signé son échec, d'autant que les grands Etats , soit soutiennent le dictateur (Etats communiste et ex communiste), soit font le dos rond en attendant que cela se passe. Les capitalistes ne se sont pas gênés pour vendre tant et plus d'armes aux dictateurs.

    Un fait intéressant: François Hollande est le seul à dire qu'on ne peut intervenir en Syrie sans résolution de l'ONU !! Les autres pays se taisent à ce sujet. Donc la "France" est la seule détermiéne à ne pas intervenir. C'est un soutien objectif à la Russie, qui s'était déjà manifesté, il y a peu, dans une exposition de l'armement où la Russie était représentée... alors que chacun savait qu'elle fournissait des armes à la Syrie.

    Pourquoi une telle position de la France ? Tout simplement parce que la France vend des armes à la Russie....

     

    Voici ce que le blog de Vincent jauvert écrit le 21-7-2012 (bravo à lui)

     

    "Le nouveau pouvoir français n’a pas renoncé à honorer le contrat signé l’an dernier par Nicolas Sarkozy qui prévoit la vente à la Russie de deux bâtiments de guerre de type Mistral - des navires de projection de force et de commandement ultrasophistiqués qui ont joué un rôle déterminant dans la victoire des alliés en Libye.

    L’exécution de ce contrat sans précédent n’a pas été suspendu depuis l’élection présidentielle, ni même depuis les massacres de ces derniers jours. Malgré les appels solennels de la France à Moscou, ses exhortations à lâcher le « dictateur sanguinaire », le business militaire franco-russe continue.

    Le 17 juillet, à la veille du vote du projet de résolution à New York, DCNS (l'ex Direction des Constructions Navales) a annoncé que les chantiers STX avaient commencé à fabriquer une première coque de Mistral destiné à la marine russe et que, comme prévu, le premier bâtiment sera livré en 2014.

    Début juillet, au cours d’une interview publiée dans « le Nouvel Observateur » du 12 juillet, nous avons demandé à Laurent Fabius s’il n’était pas temps de suspendre ce contrat. Il a répondu ceci :

    « Vous connaissez la devise de Jaurès, elle s'applique parfaitement à un ministre des Affaires étrangères : « Aller à l'idéal et comprendre le réel. »

    Quel est ce « réel » ?

    Le programme nucléaire iranien, répond-on au Quai d’Orsay. Paris juge ce dossier plus stratégique que la crise syrienne. Or, dans cette affaire aussi, Moscou joue un rôle crucial – plutôt en ligne avec la position française. Paris ménage donc le Kremlin pour cette raison-là, assure-t-on. Et aussi parce qu’une partie du retrait des troupes françaises d’Afghanistan se fera via l’immense Russie.

    Mais est-ce suffisant pour expliquer qu’au moment où le Kremlin fait tout pour « permettre au dictateur sanguinaire » Assad d’« écraser l’opposition », Paris ne suspende ses contrats d’armements avec la Russie et en particulier le contrat Mistral ?

    A l’évidence, cette realpolitik est motivée aussi par des considérations de politiques intérieures. Le contrat russe assure 1000 emplois pendant quatre ans aux chantiers STX. Or ceux-ci se situent à Saint Nazaire, dans le fief de Jean-Marc Ayrault. Avant d’entrer à Matignon, le Premier ministre s’est beaucoup battu à l’Assemblée Nationale pour la défense de cette entreprise.

    Il n’est pas du tout sûr que l’annulation du contrat Mistral – ou sa suspension – conduirait Poutine à changer de position sur le dossier syrien. Faut-il alors le faire au risque de mettre en péril des milliers d’emplois ? En pleine crise économique, la question est évidemment très difficile. Mais Jacques Chirac a dit non à la guerre en Irak malgré le risque de rétorsions économiques américaines. Ce geste symbolique n’a pas empêché l’invasion. Pourtant, dix ans après, le monde s’en souvient encore.

     


    AIDE DE L' ONU A LA SYRIE

    On apprend ce 6 mars 2013 que l'ONU envoie de l'aide alimentaire et autre à la Syrie pour le Croissant rouge..... via QUI DONC ??? par le gouvernement de la Syrie et Assad !!

    Brave ONU, dont certains se réclament pour établir le droit et la justice en Palestine ?? Mais va-t-on continuer à se moquer du monde longtemps encore ??