MARX AU 21ème SIECLE ?

  • index
  • Bienvenue
  • Qui sommes-nous ?
  • MARX LIBERATEUR

  • Economie marchande et non marchande
  • valeur d'usage/forces productives
  • Valeur Travail/exploitation
  • Théorie de l'aliénation
  • Monnaie
  • Etalon monétaire et prix
  • Inflation:actualité
  • Marchés de l'or actuels
  • Libre Echange, monnaie coloniale
  • Le salariat
  • MARX INDUSTRIALISTE pour le compte du capitalisme

  • Machinisme et science
  • Déterminisme historique
  • Démocratie
  • Communisme Révolution sociale
  • Le capitalisme peut-il s'effondrer ?
  • Industrialisation
  • Famines et capitalisme
  • famines et communisme
  • Les forces productives ont-elles cessé de croître ?
  • REVOLUTION dans le Tiers Monde ?
  • Soviétiques en Afghanistan
  • Chine communiste

     

     

  • ANNEXES

    Analyses théoriques

    Colonisation, CurrencyBoards

    Division Unité

    euro

    Islamisme

    Keynes

    La Gauche dans le monde

    L'extrême gauche

    Les trente glorieuses

    Nationalisme

    Racisme et discrimination

    religion irréligion

    Socialistes français 2014

    Subprimes

     

     

     

    Analyses factuelles et historiques

    Al Qaïda: Qui infiltre qui ?

     

  • Liberté d'expression Charlie Hebdo
  • Luttes de classe au jour le jour
  • Palestine maudite
  • Somalie
  • Soudan,Darfour
  • Soviets
  • stratégie syndicale
  • Syrie
  • Théorie du complot ?
  • TRUMP, un cancrelat du capitalisme, un produit logique du communisme
  • Voyoucratie d'Etat
  • Yémen

     

     

     

    QUE FAIRE ?

    -L'Internationale des travailleurs: urgence !

    -Pétition, lettre ouverte au PS

     

  • Ecrivez-nous :

    infos@marx21siecle.com

  •   

    Luttes des classes au jour le jour:

    (voir également "barbarie parasitisme")

    Cette rubrique est crée en octobre 2007 . La gravité de la situation en France et dans le monde nous paraît exiger que nous fassions cette rubrique. Elle se présente sous une forme désordonnée chronologiquement..

    Nous mettrons les dernières nouvelles qui nous intéressent en tête de la rubrique désormais:

     

    Une parenthèse sur la situation générale après les révélations sur HSBC, la diplomatie en trompe l'oeil du gouvernement français, la couverture de la torture et..... du racket:Prenons le droit de faire acte d'insolence.

    (février 2015)

    LE ROI DU MAROC, LE TEMPS PARTAGE, PIERRE ET VACANCES



    Le roi du Maroc peut-il s'intéresser aux touristes qui se font racketter sur son territoire principalement par des français et des belges ?


    Le roi a bien mieux à faire ! Ses comptes à HSCB, et la défense de son compagnon patron du contre-espionnage…
    On apprend qui côtoie qui dans comptes secrets de HSBC pour éviter de payer des impôts: par exemple le roi du Maroc (qui possède déjà la moitié du Maroc mais n'en a pas assez), les amis de Ben Laden et d'Al Qaïda, des saoudiens de la famille royale de la République islamique (eh oui ça se dit comme ça), des israéliens, des trafiquants de drogue et d'armes, et tous les autres, des artistes et gens bien sous tous rapports….
    Imaginez-vous, après cela, que, par souci de moralité, le roi du Maroc va faire édicter une minuscule petite loi réglementant le temps partagé et ses contrats annexes (séjours et voyages miraculeux) sur le mode européen, pour éviter que les touristes français et belges se fassent continuellement étrillés ? Il a bien autre chose à faire, et la petite racaille qui s'attaque à ces touristes peut éventuellement lui rendre service, on ne sait jamais. Et ça n'est pas le gouvernement français qui va plaindre nos compatriotes et exiger que les petits malfrats réfugiés au Maroc cessent leurs activités. D'ailleurs certains magistrats semblent déjà s'y employer en classant, en accord avec les Procureurs de la République, les plaintes des victimes. Au grand plaisir du Procureur du roi à Marrakech.

    Le gouvernement français peut-il être ému par le racket des victimes du temps partagé au Maroc ?


    F Hollande et Mohammed VI se sont retrouvés en février 2015 pour festoyer, et se sont réjouis ces jours-ci que " les conditions soient réunies pour une nouvelle dynamique de coopération confiante et ambitieuse " entre Paris et Rabat " dans tous les domaines ".
    La coopération dans le temps partagé et ses contrats pourris par exemple, avec quelques petites ristournes pour l'administration, va dans le bon sens.
    Il a même été souligné par les deux personnages ci-dessus " la pleine vigueur du partenariat d'exception " qui lie les deux pays.
    Les petits escrocs qui vident les poches de nos compatriotes avaient largement devancé ce partenariat en faisant apposer par les services de la Mairie de Marrakech le tampon de celle-ci sur les contrats proposés à nos touristes, pour faire sérieux. Ils sont malins nos escrocs, et en matière de partenariat d'exception, ils ont tout compris.
    Pourquoi tout ce bavardage entre les deux ci-dessus ces jours-ci ? Parce que le roi du Maroc, qui a de jolis comptes à HSBC, était fâché que la justice française ait osé en 2014 faire une descente à l'ambassade du Maroc en France, pour une demande d'audition du patron du contre- espionnage marocain Abdellatif Hammouchi (un ami du roi, pardi) accusé de torture par l'ACAT(1) contre les opposants marocains … Mais F Hollande l'a absous… enfin !


    Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, a évoqué le Maroc comme " partenaire-clé…. dans l'échange des renseignements et la coopération contre le terrorisme " (Le Monde du 17-2-15). Il va jusqu'à proposer à Mr Hammouchi de lui attribuer le tire de Chevalier de l'ordre de la légion d'honneur.
    Les ONG des droits de l'homme, dont la Ligue des droits de l'homme, dénoncent le fait qu'on puisse décorer une personne visée par des plaintes pour torture, et faisant l'objet d'enquêtes judiciaires en France.
    Le geste de Cazeneuve vise à laver cet affront !!!
    Les ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères sauraient-ils dans ces conditions s'émouvoir du soutien de fait du racket des touristes français par l'administration marocaine??

    TEMPS PARTAGE.. ET PIERRE ET VACANCES AU MAROC !

    C'est une terre bénie le Maroc pour faire des affaires en tous genres, non seulement pour les escrocs français et belges de temps partagé et de contrats dérivés portant sur des voyages ditsmirifiques, mais il y a des terres à vendre pour… devinez qui ?? Pierre et Vacances, naturellement. Vous connaissez la copropriété dans l'Oasis de Noria à Marrakech ?? Pierre et Vacances, très connu du temps partagé en France, naturellement...
    Supposons des enchaînements tout à fait imaginaires bien-sûr, mais marrants. Nos supposés escrocs du Maroc, sûrs de leur impunité, autant garantie par le gouvernement du Maroc que par le gouvernement français et sa justice, et trouvant qu'ils ne gagnent pas assez d'argent en détroussant les touristes français et belges, pourraient s'être mis incidemment dans le trafic de la drogue (génial, le chanvre marocain !) . Et là c'est du liquide qu'il faut donner, ce ne sont pas des facturettes de cartes bleues.. Rien de plus simple que de trouver des margoulins pour mettre leur argent dans des comptes bien au chaud en Suisse à côté de ceux du Roi à HSBC, avec des commissions pour les compères transporteurs de fric. Ce ne sont pas les ministres français qui vont aller y mettre leur nez, puisque vis à vis ces malfrats du temps partagé, les Procureurs français classent toutes les plaintes…Pure supposition que tout cela !

    Mais on ne va pas par exemple contrarier les frères français Elmaleh, qui font un beau trafic dans tout le Maroc.

    Poursuivre les présumés escrocs français et belges au Maroc ?? Ça coûte trop cher les commissions rogatoires, à une époque où Hollande, qui ne veut plus fâcher le roi, a recommandé un " programme intense de visites ministérielles ", c'est prioritaire … Il faut choisir en effet entre faire voyager les ministres et payer des commissions rogatoires.
    Rappelons quand même que c'est Cahuzac qui, dans le gouvernement français pratiquait lui-même la fraude fiscale (c'est le but de HSBC), et faisait accorder un prolongement de la défiscalisation au profit de Pierre et Vacances (plus de TVA pendant encore 4 ans..). Les députés et le gouvernement ont choisi : Ou la défiscalisation pour les copains, ou des commissions rogatoires contre les dits escrocs français au Maroc. On ne peut pas faire les deux en ces gros temps de dettes !! Dettes chéries qui, bien placées, rapportent gros, sauf aux citoyens bien sûr.
    Les victimes qui espéraient en la justice contre le racket qu'elles subissent quand elles vont au Maroc en toute innocence.... eh bien détrompez-vous ! Ce racket va être encouragé. Si on ferme les ye
    ux sur les amis ministres du roi qui torturent les opposants, on va à plus forte raison fermer les yeux sur le racket..

    AM Chartier le 21-2-2015


    (1) ACAT : Action des chrétiens pour l'abolition de la torture.

     

     

     

     

    UNE INTERNATIONALE !

    La combinaison Croissance/rigueur budgétaire de Hollande signifie qu'il faut diversifier les attaques .. et obtenir une alliance encore plus grande avec les appareils. Ce sont la Grèce et l'Espagne qui font chuter les bourses. C'est normal. Ça n'est pas l'apocalypse pour autant, et ça n'emportera pas le système.


    En tous cas le meilleur allié du grand capital, et ce qui fait qu'il ne risque rien, c'est un salariat européen vendu (chacun pour soi) et nationaliste, incapable du fait de ses directions de dire non d'une seule voix, à l'austérité, à l'euro, et appelant à soutenir la Grèce et le L'Espagne. C'est un salariat objectivement débectant, fruit du travail la main dans la main de la grande bourgeoisie et des appareils syndicats/associations.


    C'est ça qu'il faut expliquer et le fait que Hollande va faire ce que Sarkozy ne pouvait faire : une alliance renforcée entre les classes. Et ils vont le faire les socialistes/communistes. Ce qu'il manquait à la campagne du NPA, c'est la dénonciation de cette alliance de classe ; Ce n'est pas pour cela qu'il fallait garder Sarkozy.


    Une internationale des salariés et des peuples sans les appareils syndicaux et de partis (avec les seuls syndiqués sans leurs représentants), c'est ce dont nous avons besoin

    le 20 mai 2012

     

    Les faveurs faites aux banques relèvent de la lutte des classes: A bas les pauvres, vive les banques !

    Le scandale continue (voir rubrique "euro" "crise bancaire...")

    (21 décembre 2011)

    Pour qui nous prend-t-on ?

    LA BCE s'apprête à prêter 500 Mds d'euros aux banques, qui risqueraient la faillite (les pauvres !) à un taux d'intérêt de 1 à 1,5% !

    Que feront les banques face à une telle aubaine ?

    -Soit elles prêteront aux entreprises avec un taux de 6 et 7%.... ça s'appelle faire des affaires ! La BCE dit "ce sera notre façon de prêter aux entreprises "!!!!

    -Soit elles feront des affaires sur le marché financier !!!!!!

    -Soit elles placeront cet argent à la BCE pour garantir leurs arrières.....

     

    Nous demandons qu'impérativement les activités de dépôts des banques soient distinctes des autres activités, et que les dépôts ne puissent servir à ces dites activités.

    Nous demandons que les particuliers puissent bénéficier de taux à 1%, et que les banques ne prêtent jamais à un taux supérieur

    Nous demanons que la BCE joue son rôle de prêteur en dernier ressort vis à vis des seuls Etats

     

     

    Face aux révolutions qui menacent le Maghreb et le Moyen Orient, Sarkozy, représentant des banques, paniqué, propose un débat sur "L'islam"

    "Que sommes nous prêts à accepter de l'islam ?" dit-il . C'est pour lui la question à l'ordre du jour !! Diviser, proposer au peuple de façon ultime de désigner l'ennemi comme étant non pas les financiers, les affairistes, les bourgeois haut placés... mais les musulmans ! Nous nous abstenons de commentaires pour l'instant.

    février 2011

     

    Pauvreté

    L'info est donné en février 2011: en France il y a 6 millions de gens qui ne touchent que 750 euros par mois, et 8 millions de gens estimés pauvres selon les critères de l'INSEE

    Le 18-4-11 à la radio:

    30% des salariés touchent moins de 1000 euros mensuel en France

    Le salaire médian se situe à 1500 euros

    Mais les grands patrons touchent 2,7 millions brut par an!

     

    Les riches toujours plus riches

    Selon l'INSEE, le revenu brut fiscal explose pour le 10% les plus riches à partir de 97-98, pour atteindre des somment en 2000-2001; la fiscalité devient dégressive pour les 1% des plus riches à partir de 2000. (Le Monde du 25 août 2011)

     

    L'intox fait partie des méthodes de combat de la bourgeoisie

    On lit dans le Monde du 27 janvier 2011 le titre suivant (p 6) "Au Liban, le Hezbollah étend son pouvoir en prenant le contrôle du gouvernement".
    On a pu se dire: "Tiens, un soutien à Saad Hariri, qui tente d'accréditer l'idée du coup d'Etat" !
    Mais pas du tout, dit l'article, le nouveau Président Nagib Miqati est un sunnite, proche de la Syrie certes, mais modéré et reconnu comme tel par tous; les sunnites ont perdu la majorité au parlement, ce qu'on savait; les chiites ont la majorité dans le pays ce qu'on savait depuis longtemps... le parlement a enterriée cet état de fait...
    Où lit-on que le Hezbollah a pris le contrôle du gouvernement ? Nulle part ! Le titre de l'article, fait sans doutes par la direction du Monde, est en contradiction totale avec le contenu de l'article !!

    Mais il faut fabriquer l'info, avec le mensonge

    Le 28-1-11

     

    Un gouvernement des riches pour les riches et RGPP.

    L’affaire Bettencourt a jeté une lumière crue sur les connivences souterraines qui unissent pouvoir politique et puissances de l’argent

    Une politique systématique en faveur des nantis : bouclier fiscal, abattements et exonérations en tout genre, dépénalisation du droit des affaires ne sont que les éléments visibles d’une guerre des classes au service de l’aristocratie de l’argent. Aux discours du Sarkozy qui prétendait vouloir refonder le capitalisme s’oppose la réalité des actes : paradis fiscaux, fonds spéculatifs, bonus des traders, stock-options et cadeaux aux banques se portent bien et ont permis au capital financier de retrouver de sa superbe (discours emprunté à Quilombo).

    Dans le même temps Sarkozy a lancé sa politique perverse et souterraine de la RGPP (révision générale de la politique publique) qui consiste à centraliser et regrouper pour détruire (justice, santé, action sociale, éducation....), supprimer des crédits, des allocations, des postes budgétaires: suppression de tribunaux, assèchemment des crédits à la justice, suppression d'hôpitaux, de centres sociaux, de collèges et lycées (lycée Mounier à Grenoble)... dans le même temps où des bureaux de poste ferment, et où tous les tarifs publics sont revus à la hausse. Il s'agit d'étrier les petites gens, de les mettre à genoux en profitant du silence des syndicats et de leur connivence.

    Décembre 2010

     

     

     

    Un jeu de rôle prévu à l'avance où chacun devait remplir une fonction particulière..

    Tel fut le 7-11-2010

    Les manifestations contre le projet de retraite gouvernemental se déroulent au moment où le parlement en débat. Qui, qu'on nous dise qui, a désiré orienter la masse des salariés vers le parlement ? Avec plus de 200 000 personnes à Paris et des cars venant de toute la France, quelle police aurait pu protéger le parlement ?? Mais les meilleurs flics du système sont les organisations syndicales très respectueuses du capitalisme. Sarkozy, tu n'avais rien à craindre ! Le soc presque en béton sur lequel repose ta politique pourrie, ce sont les bourses du travail devenues aujourd'hui des officines du capitalisme.

    Il y avait même un syndicat pour demander le "retrait" du projet, de quoi donner un os à ronger aux trotskystes.. Mais FO s'est bien gardé d'aller plus loin que les mots...

    Et Sarkozy avait prévu, avec les syndicats dirigeants, de donner quelques miettes après les manif pour que le projet reste entier... et les médias nous chantent aujourd'hui que ce Président a coupé l'herbe sous les pieds des organisations... Tout cela est étonnant, et imprévu naturellement !

    C'est là le mécanisme classique de la manipulation des masses

    Jusqu'à quand les salariés vont accepter, avec tous les pseudos révolutionnaires, d' user leurs semelles sur les pavés ?

    Si j'avais eu de l'argent et du temps, j'aurais diffusé en ville, avant les manif, des milliers de tracts : Tous au Parlement à Paris, envahissons la bourse du travail pour exiger d'aller au parlement...

    Un jour viendra ! le 8-9-10

     

    Les députés votent comme prévu, sans anicroche le fameux article 5 de la loi sur les retraites: le passage et 62 ans pour prendre sa retraite et l'äge de 67 ans pour recevoir une retraite à taux plein.

    Dans le même temps les voyous se font des cadeausx entre eux (voir voyoucratie) et Eric Woerth ne se déparre pas de son arrogance.... puisqu'il a, derrière les mots mensongers, le soutien de tout se qui s'appelle gauche et extrême gauche...

    le 13-9-10

     

     

     

     

    A PROPOS DE L'ARTICLE " Que s'est-il donc passé le 6 mai 2007 ? " du Monde diplomatique de mai 2008

    L'article de A-C Robert se résume à une critique de la démocratie parlementaire. Il paraît difficile d'expliquer le vote assez massif pour Sarkozy de cette seule façon. Il faut se poser la question bien plus brutalement : pourquoi les citoyens de ce pays ont voté pour un xénophobe avéré, un ministre qui, avant les émeutes de novembre 2005, disait en parlant des jeunes des banlieues, qu'il fallait les " nettoyer au karcher " ?
    Plusieurs raisons à cela. 1)Dans ce pays, il n'est plus convenu de parler des enjeux de classes autrement qu'en termes de litanies, par Arlette Laguiller par ex, c'est-à-dire sur un mode banalisé, non explicatif, avec une large expulsion du caractère de gravité de ces rapports. La chute de l'URSS a aidé à rendre apparemment caduque la lutte des classes, sans compter sur le fait que l'UIMM avait, avec d'autres, " huilé " les rapports sociaux. 2)Le 11 septembre 2001 a crée les conditions de la grande peur du terrorisme, peur gérée principalement par les USA de façon à ce que cette menace devienne un grand fourre-tout dans lequel on puisse mélanger, à l'aise, toute révolte sociale de banlieue, tout conflit social, toute guerre de résistance armée, toute immigration revendicative. Et de ce fatras doit émerger obligatoirement une guerre de religion entre musulmans et chrétiens ! Qu'ont fait nos grands stratèges de " gauche " ? Ils ont, entre autres, voté le couvre feu en 2005. Ils ont donc validé l'idéologie du fourre-tout.
    3)S.Royal et Sarkozy étaient des candidats bourgeois, et non pas une " folle et un voyou ". Pas de vrais désaccords entre eux
    Dans cette dépolitisation profonde, nos dirigeants ont substitué à la lutte des classes, le chauvinisme (ex : Sedan/Lyon), la xénophobie, la soi-disant lutte religieuse. Et c'est le plus fort en gueule qui a gagné dans cette substitution. Normal. C'est aussi une voie possible vers le fascisme.

     

    Discussion sur la "lutte des classes": (texte provisoire)

    La lutte des classes existe-t-elle ??

    Les économistes non marxistes, keynésiens entre autres, Joan Robinson en tête (bible des socialistes), ont toujours prétendu, depuis l'après seconde guerre mondiale, qu'il n'y avait plus de luttes des classes; sans doutes qu'il existait des classes sociales, mais plus cette fameuse confrontation de classes décrite par Marx. Plus que jamais cela constitue le Crédo actuel ! On aurait presque honte de parler de la lutte des classes.

    Ce point de vue est évidemment celui de la bourgeoisie, c'est à dire des possédants des moyens de production, mais également d'une grande partie des classes moyennes et des intellectuels. Ce serait pour ces derniers un problème dépassé, une idée vieillote. Ce qu'on appelle "les trente glorieuses" d'après guerre, puis la "consommation de masse", en auraient terminé avec cette question. Les économistes, les sociologues, les hommes politiques et leurs idéologues, les médias, ont donc bien travaillé. Mais ils furent aidés en cela par les partis dits de gauche et les syndicats, qui, négligeant l'analyse de la période considérée, n'ont cessé de confondre la dite "consommation dite de masse" avec les acquis sociaux d'après guerre en accréditant indirectement l'idée que le capitalisme pouvait se réformer et en finir avec l'exploitation.

    En effet la seule chose qui pourrait prouver que la lutte des classes n'existe plus serait la disparition de l'exploitation telle que l'a décrite Marx. Il faut bien savoir que la réalité de l'exploitation ne se confond pas avec la conscience qu'on en a. On peut être exploité à outrance, c'est à dire fournir de la valeur gratuitement à la classe dirigeante, et voter pour ses exploiteurs. La conscience de classe est une notion distincte de la réalité de la lutte des classes. On peut être raciste, lepéniste, sarkozyste, et être exploité. Invedrsement on peut faire partie objectivement de la classe dirigeante et se placer délibérément dans le camps des exploités. Les humains, s'ils sont largement conditionnés par leur place dans la société, peuvent faire des choix en contradiction avec cette place, ou au contraire y coïncider. De ce point de vue, les salariés exploités ne sont pas obligatoirement révolutionnaires, au sens de la volonté de changer radicalement la société.

    On a vu dans la société d'Afrique du sud, les ouvriers blancs prendre le parti des exploiteurs contre les ouvriers noirs. Heureusement que la part de choix et d'irrationalité, par rapport à la place occupée dans les rapports économiques, défie en permanence la théorie du déterminisme économique.

     

    Les partis de gauche et les syndicats ont en effet encensé des acquis (très relatifs quant à leur durée et au bienfondé de leur contenu), fondés pour partie sur le pillage du tiers monde, l'industrialisation massive de la fabrication des biens de consommation et l'industrialisation de l'agriculture (expulsion des paysans vers les villes et bas salaires). Ce qui reste aujourd'hui des prolétaires classiques (travailleurs manuels dans les usines) au sein des salariés, est faible; et de nombreux salariés ont perdu leur conscience de classe, suite au décervelage entrepris méthodiquement par la classe dominante.

    Avant même que la bourgeoisie fasse son travail de sape, il faut dire avec force que le mouvement communiste, en tuant définitivement l'internationale communiste, mais surtout l'internationalisme prolétarien tout court en 1944, avait posé les premières pierres de cet extraordinaire travail de décervelage.

    C'est ainsi qu'on ne sait plus, et qu'on n'explique pas, au sein de la gauche, la façon dont le capital s'accroît avec la plus-value produite par les ouvriers d'usine, les salariés des services, du commerce ou de la finance, ou encore par les ingénieurs des entreprises. Seule la spéculation alimenterait le capital.

    Toute la propagande idéologique d'Etat explique en effet que le travail ne peut en aucune façon faire croître le capital, c'est bien pourquoi le capitalisme se débarasserait du travail... Or il se débarrasse des emplois et non du travail, mais dans le "novlangue" actuel, il est extrêmement important de confondre l'un avec l'autre

    La lutte des classes ? Elle a été camouflée habilement par les dominants, et les médias, en oppositions religieuses, oppositions dites ethniques. Le bouc émissaire est l'immigré, et non pas le directeur d'entreprise, les banques et la floppée d'actionnaires manipulés par des gestionnaires avides. La désinformation, la pauvreté des nouvelles télévisées, l'acharnement à soumettre les consciences par l'indigence des articles livrés dans les grands médias, la dépolitisation, les discours des hommes politiques, la connivence des appareils syndicaux et politiques avec le pouvoir...ont fait leur oeuvre.

    On oublie aussi tous les conflits qui ont précédé 1968, 1968 lui-même, et tous les conflits survenus ensuite jusqu'aux grandes grèves de 1995. On oublie que la tâche de l'Etat, de ses idéologues, et de ce qui se nomme partis et syndicats de gauche est d'émietter le salariat par la division, d'opposer les différentes couches sociales entre elles, d'intégrer les syndicats (ou de se faire intégrer) à l'Etat, de dévoyer les oppositions, d'acheter le salariat avec l'illusion de l'abondance éternelle des marchandises, et d'instituer un individualisme ravageur... On soumet ainsi les citoyens, et on leur propose la xénophobie comme déversoir de leur agressivité.

    Faut-il rappeler que l'expression la plus flagrante de l'existence de la lutte des classes est l'accumulation de la richesse aux mains de quelques uns, et un écart de revenus de plus en plus important qui aboutit, en France, à ce que 5 à 10 millions de gens soient pauvres ou franchement miséreux ? Et ceci avant même qu'on parle de la baisse du pouvoir d'achat ? Faut-il rappeler que nous sommes habitués à considérer comme étant normal la mise à la rue de milliers de travailleurs suite à des licenciements, du fait des délocalisations, des malversations financières, des faillites frauduleuses ? Cela s'appelle comment, sinon de la violence sociale, et la pire qui soit ? Les dirigeants des entreprises ont le droit de briser des vies, des foyers, sans aucune sanction, parce que le Droit a légalisé le licenciement, pour recourir ensuite à des salariés précaires et sans droit, dont le cas le plus typique est "General Motors".

    Mais surtout il y a cette partie du salariat miséreux surexploité, représenté par les sans papiers, par les immigrés, pourchassés par la police, mis en centres de rétention, qu'on sépare de leurs familles pour les renvoyer "chez eux", qui parfois se suicident, et dont les enfants sont impitoyablement traités. Ceux-là travaillent au noir pour des salaires de misère.

    Puis il y a cette partie de la société qui, malgré les médias, reste hors de l'influence des partis et syndicats, et explose régulièrement: Ces "voyous qu'il faudrait nettoyer au karcher". Ces "gueux" d'en bas, ces jeunes sous payés ou sans travail des banlieues, vivant de trafics et petits rackets, qui s'en prennent directement à l'Etat, et cherchent aujourd'hui à blesser, voire tuer, ses représentants. Ne pouvant accéder aisément, et sans danger, aux quartiers des classes sociales aisées, ils s'en prennent, pour certains, aux petites classes moyennes de leurs quartiers parce que leur révolte peut aller dans tous les sens. Certains s'étonnent à juste titre que ces jeunes ne soient pas plus violents encore, car souvent ils n'ont plus aucune référence à des valeurs morales, familiales ou sociales. Les classes dirigeantes, dans leur arrogance, leur cynisme, leur étalage de richesses et de turpitudes, leur offrent-elles la possibilité de saisir l'intérêt de valeurs morales ?

    C'est pour les pourchasser que la police envoie des hélicoptères avec projecteurs pour balayer les toits des immeubles, installe des drones, organise des barages, sollicite la délation avec récompense financière, met au point les méthodes de plus en plus élaborées de tests ADN etc etc. N'est-ce pas la guerre de classes ? La fabrication des banlieues elles mêmes, lesquelles peuvent être bouclées comme des batoustans, n'est-elle pas la preuve d'une guerre de classes qui se mène ouvertement contre une jeunesse livrée au chômage ou à la précarité ?

    Les étrangers, les sans papiers, les jeunes des banlieues ne sont-ils pas précisément cette "armée industrielle de réserve", dont parlait Marx, utilisée pour casser les salaires ? Tout n'est-il pas fait pour créer ou recréer sans arrêt cette masse de travailleurs sans droit ou chômeurs, soit dans les pays occidentaux, soit dans les pays du Tiers monde ? Et tout n'est-il pas fait pour que la majorité des jeunes soit complètement distincte de la grande masse des salariés ?

    Beaucoup d'analystes ont souligné le caractère social de ces explosions, mais on a moins dit qu'elles expriment en fait la réalité de la lutte des classes toute nue, en dehors de l'influence des partis et des syndicats, là où la déculturation, l'analphabétisme, l'oisiveté, le chômage, le désespoir ont fait leur oeuvre, mais sans avoir anéanti la révolte, l'ayant au contraire décuplée. Paradoxalement, c'est dans ce secteur de la société que la question de l'armement contre l'ennemi de classe est posé et que le mot de "guérilla urbaine" est prononcé.

    Il ne faut nullement se féliciter de cela mais simplement souligner que derrière la dite absence de la lutte des classes, couve le feu d'une rébellion sociale qui peut se généraliser et emporter une partie de la société.

    A n'en pas douter, nous voilà revenus au début du 19ème siècle où le salariat, dont les catégories ont été soigneusement opposées, est souvent désuni face à un ennemi de classe extraordinairement bien organisé dans ses méthodes de soumission, de contrôle, de répression, de falsification du langage, de déshumanisation....

    Au plan international la lutte des classes saute aux yeux: La lutte des peuples pauvres contre les occupants, les impérialistes, les forces de domination.

    Mais encore est-elle camouflée par ces dominants qui qualifient toute rébellion sociale et nationale de terrorisme; et ceci avec une telle détermination, de tels moyens de désinformation, que beaucoup hésitent et oublient volontiers les fondements de la lutte des peuples. Ces fondements sont avant tout 1) la restitution des terres volées par les capitalistes nationaux ou étrangers (Palestine, Afghanistan, Somalie, Darfour, Colombie, et presque dans tous les pays d'Amérique centrale et du Sud, Kenya.....etc), 2) l'opposition à l'occupation du territoire soit par des compagnies internationales, soit par des Etats étrangers (Nigéria, Irak..etc), 3) la lutte pour la restitution des richesses nationales (pétrole, produits des mines..) usurpées par les sociétés étrangères (Irak, Nigéria, Soudan, Pakistan, Algérie, nombreux peuples d'Afrique et d'Amérique du sud..etc ).

    Cette lutte des classes pourrait dégénérer en 3ème guerre mondiale vu l'acharnement de l'adminsitration américaine à relancer de façon encore plus sauvage son industrie d'armement, pour sortir l'industrie capitaliste et le système bancaire de leurs impasses.

    mars 2008

    Sur la lutte des classes:

    Année 2009:

    La violence des rapports de classes, pour qui ne l'aurait pas vue, s'est exprimée de façon très claire au travers de la gestion de la Crise par tous les gouvernements: Qui a-t-on aidé partout en premier lieu ? Les pauvres citoyens qui ne pouvaient plus payer leurs appartements ? Non point. Mais les banques. Qui s'est sucré avec l'argent des Etats ? Les Banques. Qui s'est offert des bonus monstrueux ? Les responsables des Banques dans le même temps où les entreprises commençaient à supprimer des emplois. Après 30 et 35 ans de travail dans l'entreprise "prenez la porte", vous les salariés dont on n'a que faire, tandis que les actionnaires vont s'engraisser avec les hauts cadres, sur votre travail, et en outre récupèreront les machines...

    Les salariés en colère de plusieurs entreprises ont menacé au début de l'été 2009 de faire sauter leur usine ou des machines si on ne leur donnait aps 30000 euros par salarié avant de les virer. Oh scandale ! Mais ce sont des voyous, des terroristes (et comment donc !), il faut les punir, c'est inadmissible !! Vous avez entendu le choeur des bien-pensants du sommet de la société, les repus du travail des salariés ? Les directions syndicales qui se sont ingénié à isoler les salariés de chaque usine, feront -elles ce qu'il faut pour que la "justice" ne vienne pas sanctionner la morale bourgeoise ?

     

    Impérialisme Français

    Pour dominer le monde, il faut commencer par être roi ! Se faire conronner et vivre comme Louis XIV. L'argent manque dans les caisses de l'Etat , qu'à cela ne tienne, les contribuables payeront

    Serrez la ceinture, braves gens, la "Crise" est là !!! Mais le roi ne se serre jamais la ceinture

    Un article de presse paru dans la Bild Zeitung du 27-7-2009

    Un article de presse en Allemagne que l'on ne verra JAMAIS en France, tellement les journaleux font dans leur froc, mais il n'y a pas qu'eux, suivez mon regard !

    Traduction :

    SARKOZY vit comme un Dieu en FRANCE

    8 avions, 61 voitures de fonction, 1000 employés.

    Toute la France est touchée par les mesures de récession. Toute la France ? Une personne ne joue pas le jeu : le Président Nicolas Sarkozy (54 ans)

    Le budget de la Présidence a toujours été tenu secret en France. Pour la première fois il est révélé sous Nicolas Sarkozy.

    - Dans les 300 mètres carrés de l'appartement de fonction des Sarkozy les fleurs doivent être fraîches en permanence : coût 280.000 euros par an

    - Lorsque Nicolas Sarkozy voyage à titre privé, un avion gouvernemental vide l'accompagne en permanence, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d'urgence.

    - Il dispose de 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet. Le dernier avion en date (60 millions d'euros) a été baptisé "Carla" du prénom de madame Sarkozy numéro 3

    - Dépenses annuelles pour les boissons (Champagne etc.) : 1 million d'euros

    - Il a presque 1.000 employés à son service, deux fois plus que la Reine d'Angleterre. Parmi eux 44 chauffeurs et 87 cuisiniers.

    - Les cuisiniers chefs peuvent se servir librement dans les caves à vin du Palais de l'Elysée, le repas de midi leur est servi par des laquais.

    - Carla et Nico peuvent commander de la nourriture ou des boissons 24 heures sur 24. La cuisine est en service en permanence.

    Indignation ? Protestations ? Pas du tout. En France il semble être une affaire d'honneur que le Chef de l'Etat incarne la "Gloire de la nation». Il est le successeur du Roi Soleil. Et c'est exactement comme tel qu'il vit.

    Légende des photos (impossible de les mettre dans ce site)

    - Gauche : Le Roi Soleil et sa Madame Pompadour : Nicolas Sarkozy et Carla Bruni

    - Droite : Une des 30 salles à manger du Palais de l'Elysée

     

    -La dette publique (voir la rubrique sur ce problème)

     

    -Indulgence pénale pour les riches et leur argent !

    Les dirigeants de ELF qui ont volé 300 millions d'euros ne sont guère punis: Loïc le Floch : 15 mois de prison avec sursis et 60000 euros d'amende qu'il n'a pas payée ..... en France ! Tarallo : 7 ans de prison, libéré pour raisons médicales !!! plus 2 millions d'euros d'amende non payée (voir le très bon article du Monde Télé du 14 et 15-10-07, qu'on peut envoyer sur demande).

    -Un procès va s'ouvrir cependant en octobre 2008 concernant un trafic d'armes vers l'ANGOLA, où comparaîtront Pasqua, Marchiani, le fils Mitterrand, et Attali, l'ami PS de Sarkozy qui a récemment produit un rapport en toute quiétude pour le gouvernement !

    -Les régimes spéciaux !

    Le gouvernement veut les supprimer et mettre tout le monde à 40heures. On sait ce que cela signifie pour la retraite des cheminots par exemple: une perte considérable. Mais il paraît que les cheminots sont privilégiés !

    Mais veut-on supprimer les régimes spéciaux des militaires, députés, ministres et présidents, dont il est à remarquer que les syndicats n'en font pas des gorgées chaudes !! Ils se taisent avec application !

    (voir dans "capitalisme parasitaire" Annexes) (une autre partie de mon site)

    La retraite miraculeuse de Jacques Chirac

    Jacques Chirac empile chaque mois les retraites suivantes :
    -en tant qu'ancien Pdt de la république : 5260 euros
    -en tant qu'ancien député : 5031 euros
    -en tant qu'ancien magistrat de la cour des comptes : 3500 euros
    -en tant qu'ancien conseiller général ou maire : 5000 euros
    -en tant qu'ancien membre du conseil constitutionnel (de droit comme Pdt de la rép) : 12000 euros
    Au total : 30800 euros par mois.

    Qui demande à ce que cela soit supprimé en priorité ?? Pas Martin Hirsch ! ni personne d'autre !

     

     

    Les parachutes dorés pour les PDG en cas de révocation !

    (Le Monde du 1° et 2 juin, 08)

    En 2008, quel est le montant de ces parachutes en millions d'euros ?

    Gilles Pélisson de chez Accor : 6 Millions

    Patricia Russo (Alcatel) : 6

    José-Louis Duran (Carrefour): 4,6 à 5,8

    Benoît Potier (Air Liquide): 2,8 à 5,6

    Christophe de Margerie (Total) : 5,4

    Franck Riboud (Danone) :5

    Gérard le Fur (Sanofi-Aventis): 4,5

    Pierre-André de Chalendar (Saint Gobain) :5

    Denis Kessler (SCOR): 2,9 à 3,9

    Jean-Paul Agon (L'Oreal) : 2

    (Si la société a les moyens de payer de telles sommes à ses PDG, il est évident qu'elle a les moyens de payer ses salariés à 2000 euros mensuels, or il n'en est pas question. Toutes les études en cours prouvent actuellement qu'il n'y a pas besoin d'être à temps partiel pour être pauvre. A temps plein dans un travail précaire, ou seulement avec une petite retraite, on est pauvre et on n'a pas de quoi se chauffer l'hiver...)

     

    Mais, mais en octobre 08, le patron de Dexia est obligé de renoncer à son parachute : 3,7 millions, rien que ça !

    Qu'ils rendent tous leurs parachutes !! Il faut les obliger tous à rapporter cet argent, non pas pour renflouer les banques mais pour loger les gens sans toit.

     

    -Les salaires des patrons

    -EDF: Henri Proglio, nouveau patron accrédité par la CGT, touche 1 million 600000 euros par an, et aurait dû y voir ajouter le salaire "mérité" de Veolia: 450 000 euros. La colère publique lui a fait renoncer à ce deuxième salaire; ceci étant il touche moins qu'un patron du CAC 40 : 3,6 millions par an (Le Monde du 21-1-10)

     

    -Les délits d'initiés à EADS: toujours plus d'argent pour les riches

    Fin mai 2008, Noël Forgeard est mis en examen.

    "J'estimais, dit-il,......que j'avais droit à ce complément de rémunération. J'étais dans ma soixantième année, c'est un âge auquel on commence à penser à sa retraite" (le 4-6-08) (pauvre homme ! on en pleurerait )

    Le Monde du 10-4-08 a rappelé qu'entre 2005 et 2006, des dirigeants réalisent des plus values considérables en vendant leurs actions EADS:

    -Noël Forgeard coprésident EADS: 4,3 millions d'euros

    -John Leahy, directeur commercial d'Airbus: 3,1 millions

    -Jean-Paul Gut, ex directeur EADS: 1,7 million

    Lagardère et DaimlerChrysler, actionnaires du groupe, ont vendu 2 milliards d'euros de titres chacun

    Mais cela coûterait trop cher à l'économie d'augmenter substantiellement le SMIC !!

     

    Les rémunérations des dirigeants de Wall Street et banquiers:

    (le Monde du 26-9-08)

    -Mr Paulson qui a proposé son plan de 700 Mds dxe dollars aux USA, secrétaire au trésor, milliardaire, à la tête d'un Hedge Funds (1) Paulson, a reçu un bonus de 38 millions de dollars en 2005 quand il dirigeait Goldman Sachs à qui il a fait perdre 22 mds de dollars !! (supp. au Monde du 18-10-08)

    Ce plan est appelé "pillage du siècle" par Michael Moore (Le Monde du 10-10-08)

    -Stanley O'neal, ancien PDG de Merill Lynch a touché 161 millions en 2007 quand il a été licencié !!

    -Angelo Mozillo ex dirigeant de Countrywide a touché 110 millions......

    -Richard Fuld, ancien PDG de Lehman Brothers, a empoché 500 millions de dollars de salaires et primes depuis 1993.

    -Alan Fishman, Banque de dépôt Washington Mutual, a reçu pour 18 jours 13,65 millions de dollars (43000 personnes employées)

    -Martin Sullivan, PDG compagnie d'asurance AJG, 68 millions d'indemnités de départ (19-9-08).

    -Daniel Mudd et Richard Syron de Fannie Mae et Freddie Mac ont été débarqués avec 9,43 millions de dollars

    -James Cayne de la banque Bear Stearms rachetée par Morgan, a touché 61 millions de prime de départ

    (Le Monde 16-10-08)

    De qui se moque -t-on ??

    Qu'ils restituent cet argent pour le logement et les services sociaux aux USA !!

     

    (1)Patrick Arnoux et Jacques Secondi (Problèmes économiques du 23-5-2007)
    Les hedge-funds (fonds spéculatifs) sont devenus un acteur incontournable du système financier international. Aujourd'hui, on compte plus de 9 000 fonds alternatifs ou spéculatifs, gérant entre 1 000 et 1 500 milliards de dollars. Les effets de leur activité se ressentent d'abord au niveau microéconomique : à l'aide d'achat d'actions détenues souvent sur une courte durée, ils jouent un rôle déterminant dans les fusions, les démantèlements ou les faillites d'entreprises. Si le résultat est de mettre le management sous pression, leur " hyperactivité " suscite aussi des craintes, notamment celle d'une décorrélation entre le temps des financiers et celui des industriels. Au niveau macroéconomique, leur rôle est également ambigu : d'un côté, ils apportent des liquidités utiles au bon fonctionnement du système financier international, de l'autre, ils pourraient représenter, dans l'hypothèse de l'effondrement d'un ou de plusieurs d'entre eux, un risque systémique important.

     

    Les Rémunérations des Commissaires de l'Union Européenne

    Salaire annuel de base d'un commissaire: 239 000 euros brut (pendant 3 ans après leur départ touchent 65% de cette rémunération)

    Mr Baroso (vu ses responsabilités) touche 293 000 euros + indemnités de résidence et de représentation: 350 000 euros !!!

    Sarkozy, en tant que Pdt de la Répub touche 250 000 euros, Angela merkel 255 000, Gordon Brown 265 000, Barak Obama 340 000.

    Mr de Villiers qui s'insurge légitimement contre cela touche lui-même 149 000 euros comme eurodéputé et Pdt du Conseil Général de Vendée.

     

    Les amendements Marigny (décembre 2008)

    Les amendements de ce député résument à eux seuls le cynisme de la majorité au pouvoir.

    Début décembre il propose le principe de soustraire de ses impôts, les pertes boursières entre 10000 et 25000 euros. Cela concerne une fraction aisée de la population. Encore un cadeau, encore une niche fiscale déguisée...Mais Sarkozy mesure le scandale et fait retirer l'amendement.

    Le 10-12, le sénat vote un autre amendement de ce député: la suppression de la demie part à vie pour qui a élevé seul ses enfants. En avant totues contre les femmes seules chefs de famille? Il se peut quand même que le parlement refuse de voter cet amendement....

     

     

    -L'arbitrage en faveur de Mr Tapie

    Les députés français s'interrogent quand même sur l'arbitrage privé en faveur de Mr Tapie le 11 juillet: 240 millions d'euros de la part du Crédit lyonnais qu'il avait contribué à piller... Son ami Sarkozy était intervenu, semble-t-il, pour lui faire obtenir ceci ! Très moral !! Mme Christine Lagarde, Ministre de l'Economie, s'est prononcé pour cet arbitrage. Mais les smicards n'auront pas un sou de plus. Des auditions sont prévues !

    (le Monde du 4-9-08)

    Mme Lagarde éclabousssée en juillet 2011 grâce au Procureur de la Cour de Cassation , JL Nadal. Une enquête va être ouverte pour "complicité de détournement de biens publics" et "complicité de faux" dans l'affaire Tapie. L'enquête aboutira-t-elle, alors que Mme Lagarde, a prix la place de DSK après les folies sexuelles de ce dernier ?

    (Le Monde du 6-8-11)

     

    -Pourquoi Sarkozy veut supprimer les 35 heures ? Quel est le fond de la question ?

    Devedjian s'est coupé début juin 08 en disant clairement, à l'insu même de l'UMP, "la fin des 35h, c'est la fin d'un carcan, c'est la fin d'un système national de fixation de la durée du travail, il faut fixer cette durée, entreprise par entreprise, par la négociation..."

    Voilà ce que Sarkozy avait en tête, tout en s'adressant aux salariés de ce pays sur le thème "je vous ai compris, on va augmenter le pouvoir d'achat.." !!!

    Heureusement tous les députés UMP ne sont pas branchés sur la même longueur d'onde fascisante. Rafarin s'est immédiatement opposé à cela "on ne touchera pas à la fixation de la durée nationale du temps de travail...". Et Sarkozy, devant la fronde de "ses amis", a dû contredire...mais il pense revenir à lacharge subrepticement. Ce n'est pas son "ami" Thibaud qui le contredira...(voir son attitude dans la grève des cheminots en décembre 07)

    Autrement dit, il s'agit bien d'infliger une défaite cinglante aux salariés, et de faire revivre la 19ème siècle du salariat

     

    -Les riches n'ont jamais assez d'argent !

    Fille de grand patron, elle paie l'ISF... et touche le RMI. Laurence Pinault-Valencienne, la fille du grand industriel français, a été
    condamnée avec son compagnon à huit mois de prison avec sursis et 25000 euros d'amende chacun.
    >
    > AFP LIBERATION.FR : vendredi 25 janvier 2008
    >
    > Pendant six ans, elle touchait le RMI alors qu'elle était très, très loin
    > d'être dans le besoin. Jeudi soir, Laurence Pineau-Valencienne, la fille de
    > l'ancien patron de Schneider Didier Pineau-Valencienne, a été condamnée à
    > huit mois de prison avec sursis et 25.000 euros d'amende avec son compagnon
    > pour avoir indûment perçu le RMI de février 1999 à mai 2005, soit 40.000
    > euros.
    > Avec son concubin, Laurence Pineau-Valencienne a rempli et signé tous les
    > trois mois entre 1999 et 2005 une déclaration de revenus suffisamment basse
    > pour percevoir un RMI "couple sans ressources", alors que pour certaines
    > années, elle était assujettie à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).
    >
    > Dès le début de l'affaire, la fille de l'ancien PDG du groupe français
    > Schneider a remboursé la somme de 14.000 euros au conseil général des
    > Hauts-de-Seine, correspondant aux deux années non couvertes par la
    > prescription. Pour sa défense, la prévenue a expliqué qu'elle était
    > persuadée que le dossier ne concernait que son concubin.Celui-ci avait en
    > effet perçu à juste titre le RMI jusqu'à ce qu'il s'installe chez elle, à
    > Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), au moment de la naissance de leur
    > fille, en août 1998.
    >
    > Le compagnon de Laurence Pineau-Valencienne, qui venait du Val-de-Marne, a
    > alors fait transférer son dossier à la caisse d'allocations familiales
    > (CAF) des Hauts-de-Seine. Conséquence: celui-ci concernait le couple et non
    > plus lui seul. "Je ne connaissais pas du tout les tenants et les
    > aboutissants du RMI (...) Il y a eu une erreur de notre part, mais jamais,
    > jamais nous n'avons voulu escroquer qui que ce soit", a assuré la prévenue,
    > âgée de 42 ans.
    >
    > Après les avoir tous deux condamnés à huit mois de prison avec sursis et
    > 25.000 euros d'amende, la présidente de la 15e chambre du tribunal
    > correctionnel de Nanterre, Isabelle Prévost-Desprez, a qualifié le délit
    > "d'insupportable au corps social, encore plus quand on a les moyens d'y
    > réfléchir".
    >
    > L'affaire avait eu son origine dans la diffusion en novembre 2006 par
    > France 3 d'une édition de l'émission Pièces à conviction consacrée aux
    > fraudes, avec la révélation d'un rapport d'enquête confidentiel d'un agent
    > de la CAF datant de mai 2005. La CAF avait alors saisi la justice pour vol
    > et violation du secret professionnel. L'enquête s'est élargie et a abouti
    > au renvoi des deux prévenus devant le tribunal, même si le conseil général
    > des Hauts-de-Seine ne s'est pas finalement constitué partie civile.
    >

    -La guerre en Iran ?

    Prévue depuis longtemps, il fallait un appui à Bush, affaibli dans son pays, un Sarkozy très sioniste et va-t-en- guerre avec son ami Kouchner pour passer à la réalisation !! C'est chose faite.

    Qui a fait campagne contre les risques de guerre avec Sarkozy au moment des Présidentielles ?? Personne, c'est dire l'état de ce qu'on nomme la gauche et son extrême. Ces gens ne lisent pas les journaux ? Ne comprennent pas la politique ? Non, ils aiment trop le capitalisme et leurs privilèges !

    Il s'agit d'écraser et de soumettre les peuples du Moyen Orient pour le pétrole, et les exigences d'Israël qui possède la bombe nucléaire. Il s'agit pour l'impérialisme d'en finir avec toute opposition anti-impérialiste dans cette partie du monde.

    C'est d'une gravité exceptionnelle. La "civilisation" occidentale va peut-être plonger le monde dans une barbarie épouvantable ?

     

    Le 2-5-08: L'administration US nous informe encore, avec ses amis israéliens, que l'Iran a bien, avec la Syrie, des capacités nucléaires cachées. On nous refait indéfiniment le coup de l'Irak, sans indiquer que c'est Israël qui a des capacités nucléaires prouvées. Ce n'est pas par hasard si l'Amiral Fallon a été débarqué de son poste de responsabilité dans l'armée US tandis que le Général Pétrus a tout pouvoir en Irak et lance une offensive d'envergure contre Sadr City, l'armée du Mahdi, la plus déterminée contre l'occupant, et probablement aidée par l'Iran, ce qui est on ne peut plus normal... Se plaint-on en Occident de l'aide des Européens aux USA au Moyen Orient ??

    Avant de laisser la place, Bush prépare-t-il la guerre contre l'Iran pour son successeur éventuel Mac Crain, le plus fou de guerre ? L'armée US marchera-t-elle ??

     

    -La journée du 17-10-07 contre la pauvreté avec Martin Hirsch....!!

    Faut-il rire ou pleurer de cette affreuse guignolerie ??

    La politique en cours accroît journellement la pauvreté, la précarité, le chômage, réduit la sécurité sociale à une peau de chagrin, jette les gens à la rue quand ils prennent d'assaut des appartements pour se loger, recrée les bidonvilles sous une forme plus abominable, poursuit les enfants des sans papiers et "renvoient" les parents dans des pays qui peuvent les faire disparaître et assassiner, ou qu'ils ne connaissent pas... Que mérite ce guignol corrompu par Sarkozy ?

     

    -comment casser une grève avant qu'elle ne commence... grâce à la CGT.

     

    La grève de novembre 2007 des salariés concernés par les régimes spéciaux.

    La CGT, dite dernier bastion pour "défendre" les travailleurs, a révélé une fois de plus son vrai visage: la défense du capitalisme et du gouvernement Sarkozy/Fillon.

    La grève reconductible est décidée pour le mardi 14 novembre entre les fédérations syndicales de la RATP, de l'EDF, des cheminots, de l'Opéra... Ils font la grève ensemble pour négocier ensemble. Jusqu'au dernier moment la CGT défend le principe de négociations d'ensemble et refuse les négociations entreprise par entreprise.

    La veille au soir de la grève, Thibault, secrétaire de la CGT, va trouver Sarkozy et lui annonce qu'après tout on pourrait négocier entreprise par entreprise, ce qu'avaient déjà annoncer les autres syndicats. C'est un coup de trafalgar !

    Fillon répond "Vous stoppez d'abord la grève". Là c'est impossible brutalement, il faut attendre les contre coups de l'annonce de Thibault. La grève est reconduite de jour en jour. Le syndicat le plus dur est représenté par SUD Rail.

    C'est alors que Sarkozy vient en aide de la CGT. Il pousse son ministre du travail à accepter de commencer les négociations entreprise par entreprise le 21, quand la grève des fonctionnaires d'un jour commence. La reprise du travail par les fonctionnaires doit servir à faire flancher la grève des cheminots et de la RATP. Le vrai danger, explique Sarkozy, n'est plus la CGT mais SUD Rail qu'il faut isoler.

    Et le tour est joué.

    Sur ce, des provocations ont lieu sur les lignes de TGV. Ca serait téléguidé par le ministère de l'intérieur qui manipulerait des voyous, disent certains: vrai ou faux ? On ne le saura peut-être jamais, mais trouvera-t-on des coupables ? Comme par hasard, on n'en parle plus dès le lendemain.

    La grève va finir après 9 jours, avec de terribles retraits de salaires....pour rien. Grève pour épuiser les travailleurs ? Les dégouter de la grève ? Les dégouter de tous syndicats et faire jouer à SUD l'ancien rôle de la CGT ?...Mais il y aura des lendemains qui déchantent pour Thibaud, peut-être un peu violents ??

    Quand donc les salariés éliront leurs propres délégués pour aller négocier ? Quand donc les salariés se donneront les structures adéquates pour faire leurs grèves en toute souveraineté ? Quand donc les salariés jetteront-ils dehors les bureaucraties syndicales ?

    Quand donc les salariés des transports organiseront-ils des comités usagers / grévistes pour gérer en commun des conflits afin d'empêcher le pouvoir d'opposer les citoyens et travailleurs entre eux ?

     

     

    -Les comptes secrets de l'UIMM

    Cela fait grand bruit mais ça n'est pas nouveau, et personne n'en parlait. Pour une fois la justice travaille bien. Les sommes colossales retirées en liquide des caisses de l'UIMM, servait "à fluidifier les relations sociales" !! Quel belle phrase dite en "novlangue" pour dire CORROMPRE !

    Car financer ouvertement et légalement des organisations syndicales par ex, c'est déjà un problème, mais les financer en secret c'est les corrompre. On comprendra bien des choses quand certains disent que les syndicats sont le pilier du soutien objectif au capitalisme (revendiquer et faire des grevettes, et aller capituler en permanence sur les grandes questions dans les grandes messes gouvernementales...)

    Mais l'UIMM ne finançait pas que les syndicats, on en saura bientôt plus... (organisations et associations diverses ? indicateurs ? jaunes pour casser les grèves ? responsables divers ?....)

    -Fin mai 2008, on apprend par la radio que les fonds versés à l'IUMM au titre de la formation professionnelle, soit 23 millions d'euros par an, finançait en fait la fameuse caisse noire, par des faux contrats de qualification, des emplois fictifs et on ne sait quoi encore...Depuis, motus et bouche cousue..

     

    L'accompagnement éducatif de Sarkozy: circulaire parue au journal officiel le 13 juillet 2007.

     

    Lettre d'un principal de collège (février 2008)

     

    Ci-dessous le mail du principal d'un collège "ambition réussite" de
    l'Académie de Lyon.
    Edifiant quant aux promesses de campagne de M. Sarkozy qui une fois de plus
    N'engageaient que ceux qui les entendaient ou y croyaient !


    ============

    Bonsoir,

    Vous savez tous que j'occupe depuis cette rentrée la fonction de
    Principal d'un Collège dit "difficile", classé "Ambition Réussite". 82%
    Des élèves sont issus de catégories socio-professionnelles très
    défavorisées. Un Collège ghetto, avec ses problèmes quotidiens, et les
    problèmes de violence dans le quartier.

    Je suis très fier d'avoir travaillé pendant plusieurs années à Meaux
    (Beauval et Pierre-Collinet), puis à Vaulx-en-Velin pendant 4 ans, et
    Aujourd'hui à la Duchère. Fier d'être fonctionnaire de la République,
    D'assumer cette mission de service public tant décriée.

    Ce soir, ma fierté m'a abandonné. J'ai honte. J'ai surtout honte de
    Devoir affronter le regard des professeurs, des surveillants, des
    Partenaires extérieurs, des parents d'élèves et des élèves.

    Vous vous souvenez tous de la promesse de notre président de la
    République pour ne pas laisser les "orphelins de 16 heures" à la rue ?

    Vous vous souvenez des annonces de M. Darcos, Ministre de l'Education
    Nationale, à propos de la mise en place de l'accompagnement éducatif, ce
    Dispositif devant accueillir tous les collègiens de 16 heures à 18 heures ?

    La circulaire a paru au journal officiel le 13 juillet 2007. Je l'ai
    découverte en détails au moment même où je prenais mes fonctions au
    Collège Schoelcher fin août, comme tous mes autres collègues Principaux
    De Collèges en Education prioritaire (près de 1500 Collèges dans toute
    La France).

    Je me suis mis en quatre pour mettre en place ce dispositif, car je suis
    Un fonctionnaire responsable. J'ai mis mes opinions de citoyen dans ma
    Poche, et j'ai tout fait pour que ce dispositif soit un succès.

    Je rappelle à tous que cet accompagnement éducatif devait concerner les
    élèves volontaires, encadrés par des enseignants volontaires.

    Sur 365 élèves, j'ai réussi à en convaincre 225: 61,5 % de l'effectif
    Total. La moyenne dans le Rhône tourne autour de 28 %.

    Sur 47 enseignants, j'en ai convaincu 29. Je suis allé solliciter la MJC
    Du quartier pour mettre en place un atelier de danse urbaine. J'ai
    sollicité le Centre social pour mettre conjointement en place l'aide aux
    Devoirs, 3 fois par semaine. 100 % des élèves de 6ème étaient inscrits à
    Cette dernière action. J'ai sollicité une compagnie artistique pour
    Mettre en place un atelier d'écriture. Les professeurs ont ensuite
    proposé un atelier de sciences physiques, un club journal des
    collégiens, une activité escalade, trois groupes de soutien en
    mathématiques, deux groupes de soutien en français. J'étais en
    Pourparlers avec un club d'échecs et un autre de rugby pour enrichir
    L'offre.

    J'ai même réussi à débaucher un danseur de la maison de la danse, qui
    Vient de partir pour le cirque du soleil à Las Vegas....

    Tout cela a bien sûr un coût. Vous vous en doutez.

    L'Inspection académique et le Rectorat nous ont transmis courant octobre
    2007 une enveloppe d'heures pour les professeurs et les intervenants
    extérieurs (pour ces derniers, ces heures devaient être transformées en
    Vacations, payées 15 € de l'heure).

    Je disposais de 1476 heures. C'est à partir de cette enveloppe que je
    N'avais pas demandé que j'ai construit mon offre. J'ai informé les
    Parents d'élèves, et le 12 novembre, les actions se sont mises en place.
    L'aide aux devoirs avait commencé dès le 20 septembre. Les élèves
    étaient pour la plus part d'entre eux très heureux.

    Début décembre, j'ai mis en paiement auprès du Rectorat les heures
    effectuées en septembre, octobre et novembre: 398 heures.

    Cet après-midi, mardi 29 janvier 2008, réunion officielle à l'Inspection
    académique. L'inspecteur d'Académie préside la réunion, flanqué de ses
    Deux adjoints et de deux chefs de service. Configuration inhabituelle.
    Curiosité puis inquiétude.

    L'Inspecteur d'Académie ne le dit pas explicitement, car nous sommes
    Tous soumis au même devoir de réserve. "Le dispositif n'est pas
    supprimé, mais on a réduit la voilure". On a seulement supprimé les
    Heures pour le faire fonctionner. Au lieu des 1476 heures, je n'en ai
    Plus que 397 pour terminer l'année scolaire. Cela vient directement du
    Ministère. C'est identique dans toutes les Académies, l'Inspecteur
    d'Académie nous l'a confirmé, comme s'il voulait nous consoler. Tous mes
    collègues sont dans la même stupeur (40 Principaux de Collège abasourdis).

    J'ai dépensé 1 heure de plus que ce à quoi j'ai droit. Et les heures
    effectuées en décembre et en janvier ne sont pour l'instant pas honorées
    (j'ai compté 221 heures pour ces 2 mois). Je n'en ai plus les moyens.
    C'est noble le bénévolat, mais, là, on atteint des limites...

    Concrètement, dès lundi prochain, 4 février 2008, toutes les actions
    décrites ci-dessus s'arrêteront, faute de moyens. Je ne vous fais pas de
    dessin.

    Oui, j'ai honte ce soir. Honte pour les élèves. Honte pour les parents
    d'élèves. Honte pour les profs. Honte pour les partenaires exterieurs.
    Je ne sais toujours pas comment je vais leur annoncer la chose.

    Merci M. Sarkozy pour vos promesses péremptoires. Merci M. Darcos pour
    avoir démontré la crédibilité du système éducatif français.

    Bonsoir les amis, vive la République.


    -La Maladie aux USA.

    "La maladie c'est du beurre pour les hôpitaux US" (Susan Georges sur France Culture le 11-2-08). Plus les gens sont malades et peuvent payer plus les profits sont extraordinaires. Une journée d'hôpital pour quelqu'un qui est reçu en urgence pour des problèmes de coeur: 48000 $.

    Le pauvre type n'aura que de l'aspirine ou rien.

    On comprend pourquoi Sarkozy, grand admirateur des USA veuille liquider les hôpitaux français en commençant par les étrangler. Mais les PS avait bien préparer le terrain.

     

    -Dépénalisation du droit des affaires en France.

    Le 20-2-08, remise du rapport sur cette question à la Ministre de la justice Rachida Dati, qui dit qu'elle le reprendra quasi tel quel. Quel est son point essentiel ? L'abus de biens sociaux !

    Il s'agit en fait de dépénaliser cet abus. Comment ? Jusqu'à présent la prescription était de 10 ans après la découverte de l'abus. La proposition du rapport est d'établir la prescription à 7 ans, à partir de la date de l'infraction ! Cela change tout.

    Désormais l'abus de biens sociaux ne pourra quasiment plus être poursuivi.

     

     

    -Augmentation de la tuberculose chez les pauvres

    Chez les SDF, les sans papiers, les Roms, les clochards, les sans-abris, la résurgence de la tuberculose est 20 fois supérieure à la moyenne nationale.

    13-3-08

     

     

    -Crise sociale ou crise sanitaire ?

    le 3-5-08

    Faut-il tenter de distraire la population des graves problèmes sociaux qui s'accumulent, sur les problèmes sanitaires présentés comme inéluctables ??

    Témoignage:

    Une infirmière des hôpitaux, après ses horaires de travail, a été conviée à participer à une information et une préparation au cas où elle serait réquisitionnée dans l'hypothèse d'une pandémie de grippe aviaire. Outre la présentation de masques spécifiques, un exposé a été fait sur les premiers gestes à accomplir et l'attitude à avoir….au cas où. Ceci a lieu suite à un rapport officiel sur la question.
    (voir entre autres le site "www.fr.rian.ru/analysis20080401 …Taper sur googel " virus mutant grippe aviaire ").
    Les chercheurs ont mis en évidence la possibilité inéluctable d'une mutation du virus, qui irait non plus de l'animal à l'homme mais de l'homme à l'homme. Il faudrait 4 mois pour avoir un vaccin après prélèvement de la souche, mois pendant lesquels des millions de gens pourraient mourir, et de toutes façons il a été dit clairement, au cours de cette réunion, qu'il n'y aurait pas de fabrication de vaccins pour tous, et " qu'on " choisirait qui on sacrifierait ou pas, et quels peuples passeraient à la casserole du fait du " surpeuplement " (voilà le retour de ce concept très réactionnaire !), et quelles catégories de populations seraient abandonnées….
    Avec des précisions du genre : tous les rassemblements collectifs seraient interdits, du type écoles, universités, cars, trains, avions, grandes surfaces….(meetings, manifs, ça n'a pas été dit, mais on peut le supposer). Les gens seraient confinés chez eux ! Or ça ne servirait rigoureusement à rien. Imaginons….
    Si on est un peu parano, on peut penser que l'introduction de l'épisode du " terrorisme " depuis 2001 a déjà servi à formater les esprits vers la recherche du bouc émissaire, du pogrom à venir.. etc. On peut imaginer aussi comment, munis de la " souche ", nos grands esprits d'en haut pourraient la répandre à de bons endroits : la Palestine, l'Irak, l'Iran, l'Afghanistan, le Vénézuela et quelques autres pays…
    Si on associe à cela, les dernières velléités très prononcées de guerre en Iran par Israël et les USA (nouvelles de ce jour), la " nécessité " de " nourrir " nos grosses voitures aux dépens d'une partie de l'humanité (voir par exemple les nouvelles de ce jour en Indonésie, pays autosuffisant ces dernières années mais qui ne l'est plus à cause des surfaces cultivées pour les agro-carburants), la culture d'OGM…le paysage relève des romans d'anticipation devenus réels.
    Marx et ses descendants qui parlaient de " barbarie " possible du capitalisme, n'avaient pas idée que l'industrialisation de l'agriculture et de l'élevage, appelée de leur vœu et qualifiée de progrès, mais contre nature, serait l'un des éléments de la barbarie. La lutte de fait contre la biodiversité a très sûrement contribué à créer les conditions d'une fragilisation considérable de la nature, du règne animal et des humains et de la barbarie. Guerre nucléaire ? Guedrre Bactériologique ? Ou grippe aviaire ? .....
    En haut les scénarios se dessinent très clairement, à la suite de celui du " terrorisme ". Alors que fait-on ? Demandons à Thibaud ! Il doit avoir des idées !

    Demandons nous pourquoi ce conditionnement du personnel sanitaire, et par suite de la population, arrive à point nommé pour empêcher les gens d'envisager des modes de résistance, et pour les paniquer ??

     

    Refus des mesures contraignantes en matière de santé de la part des grandes industries, particulièrement l'agro-alimentaire.

    Dans les maladies non transmissibles: cardio-vasclaires, cancer, maladies respiratoires, diabete..... il faudrait des mesures contraignantes, des normes obligatoires, concernant l'utilisation de la teneur en graisses saturées, en sel, en sucre. refus des grandes industries, comme jadis le lobby du tabac.

    Des mesures coercitives entraveraient l'économie et l'emploi !! L'ONU serait dans ce domaine un empêcheur de tourner en rond.

    (Le Monde du 25-8-11)

    Le trou de la sécu

    Chacun trouvera sur internet les multiples raisons qui font le trou de la sécu (remises des charges sociales pour les grandes entreprises, non prises en charge par l'Etat; charges sociales non payées par l'Etat, entre autres dans tous les emplosi du type CES et autres contrats aidés; multiples versements dits au profit de la sécu qui ne sont pas allés là où il fallait; etc). Mais chose extraordinaire, pas un syndicat, pas un parti politique, ne met sur la table, à la disposition des citoyens, les éléments de preuves qui leur permettraient de se battre sur un éventuel faux trou de la sécu.... On cause on cause, mais on laisse les preuves de ce dossier secrètes !

    En réalité, sous couvert de déficit (30000 mds en 2010), il s'agit, à n'en pas douter du supprimer à terme la sécu, d'augmenter l'âge de la retraite et de balayer tout ce qui a fait les acquis d'après guerre.

    Mais en attendant, comme il faut relancer la croissance, entre autres par la pharmacie; on pourrait par exemple orienter toute la population vers un vaccin contre la grippe porcine (qui n' a fait que 756 victimes dans le monde au 24-7-09 !!! Un vrai fléau !), remboursé par la sécu !....(une grippe normale fait chaque année au moins 300 000 victimes dans l'année dans le monde)

    juillet 2009

     

     

    -Les municipales

    La foire d'empoigne. Les citoyens vont sanctionner le gouvernement et son appareil UMP, avec les moyens à leur disposition: en votant PC, PS, Modem, tout à fait contradictoirement aux Présidentielles. Le décervelage n'a pas anéanti la compréhension de la situation et la révolte.

    Que conclure du vote important "à gauche" ? Que les citoyens n'aiment certainement pas plus la gauche, et ceux qui la représentent, qu'avant, mais qu'ils ont compris leur immense erreur d'avoir voté pour l'arrogant Sarkozy et les perspectives qu'il avait ouvert.

    13-3-08

     

    OGM !! Comment expliquer l'inutilité des OGM par......la marijuana

    (d'après un article de Courrier international du 24 au 31 juillet 2008 p 17)

    On dit que les OGM ça sert à produire des céréales encore plus vigoureuses, d'un rendement plus élévé, plus rentables que ce que la révolution verte avait inventé dans les années 60 (en Inde par ex): des plants stériles mais super géniaux (sauf qu'il fallait déjà beaucoup d'engrais, d'eau, et d'insecticides...).
    Les OGM réussiraient encore mieux, là où la main du paysan serait incapable ! On sait que c'est faux, mais la marijuana nous donne un ex encore plus sidérant de la supercherie du raisonnement pro-OGM.

    La marijuana qui vient de l'île San Andres du sud de la Colombie, est cultivée par les paysans par nécessité dans le sud de ce pays, comme la Coca au nord, pour pouvoir vivre.
    L'ensemencement a été optimisé, sans manipulation génétique, par les paysans, simplement en croisant diverses variétés de graines à la semence, de manière à obtenir une teneur en THC très élevée.: 18% en Colombie !
    Or cette teneur était de 2% fin 1970, 6% en moyenne en 2000 dans le monde.

    Et cette marijuana a la qualité de pouvoir se reproduire, elle n'est pas stérile !!! Les paysans créent des variétés par mélanges de graines, améliorent leur irrigation, éprouvent la robustesse de leurs plants, économisent ce qu'on nomme les "intrants", trouvent eux-mêmes des fongicides naturels (lutte contre les champignons)... Leur territoire est jalousement gardé par les FARC ("échangeons marijuana contre armes..").

    Les paysans ont toujours fait ça pour le riz, le blé. La réputation du paysan indien pour la qualité du riz était telle que les anglais en défaillaient d'admiration et d'envie au 18ème siècle !!!

    La conclusion (qui n'est pas dans l'article):
    Alors pourquoi les OGM puisque ça ne sert à rien sur le plan strictement agricole ??
    -Voler les semences aux paysans, leur interdire toute culture libre
    -expulser les paysans de l'agriculture au profit de l'agrobusiness
    -les exproprier de la terre
    -avoir un marché industriel des semences, des engrais, des pesticides et insecticides toujours plus puissant, pour des profits immenses
    -affamer la plus grande partie du monde
    -détruire une partie de la population mondiale, surtout par les temps qui courent
    etc etc

    Aucun argument scientifique valable au niveau du rendement, de l'amélioration de la qualité, du bien être, juste le profit !
    Un enfant peut comprendre ça.

    (5 août 2008)

     

     

     

    Haro contre les droits de l'homme le 10-12-08

    Au nom du gouvernement et de la charge qu'il occupe, le ministre Koucher, ex PS, déclare que "les droits de l'homme "sont incompatibles avec la politique extérieure, et il regrette d'avoir proposé un secrétariat aux droits de l'homme. Content d'être la serpillère de Sarkozy ??

     

     

    Info du 17-6-08

    France Info 16h :Dans le cadre de la réorganisation de l'armée, celle-ci devra plus que jamais faire face au danger terroriste de nature chimique et bactériologique (!)

     

     

    le 8-2-08 on nous communique:

    Anne Fremaux a écrit :
    Une pensée de Platon à méditer :

    "Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves, lorsque les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien et de personne, c’est le début de la tyrannie"
    La RépubliquePlaton (427-327 av JC)

     

    Les largesses des banques centrales en 2008

    La crise mobilisé toutes les énergies des banques centrales cet été et encore maintenant, pour soutenir la finance criminelle à coup de milliards d'euros et de dollars alors que, dans le même temps, la santé et l'emploi (1), par exemple, sont sacrifiés au motif de la nécessité de faire des économies. Début septembre 08, il apparaissait que la BCE avait injecté sur le marché monétaire quelques 256 milliards d'euros (à notre avis beaucoup plus) pour que le capitalisme financier ne sombre pas, tandis que la FED en avait mis seulement 67 milliards … selon les médias !
    D'où la BCE tient ses trésors ? Des Banques Centrales des pays européens. Quelque part il s'agit aussi de l'argent des citoyens ! Cette manne de richesse deviendra fumée !! Dans le même temps où le Monde du 6-9 faisait cette annonce en page 11, on lisait à la page 12 que la banque mondiale avait augmenté ses crédits à l'Afrique de 1,8 milliard de dollars. Une grande largesse ! Les journalistes, au service des dominants, n'ont pas imaginé que les citoyens pourraient se livrer à quelque comparaison intéressante.

     

    Les régimes spéciaux des "grands"

    On apprenait dans le même temps, par www.ipol.fr, à un moment où la lutte contre les régimes spéciaux battait son plein, qu'un certain nombre de régimes spéciaux ne seraient eux jamais touchés, ceux de nos hommes politiques !
    Ainsi Jacques Chirac empile chaque mois les retraites suivantes :
    -en tant qu'ancien Pdt de la république : 5260 euros
    -en tant qu'ancien député : 5031 euros
    -en tant qu'ancien magistrat de la cour des comptes : 3500 euros
    -en tant qu'ancien conseiller général ou maire : 5000 euros
    -en tant qu'ancien membre du conseil constitutionnel (de droit comme Pdt de la rép) : 12000 euros
    Au total : 30800 euros par mois.

    Malgré cela, Chirac pillait l'argent de la Mairie de Paris, entre autres pour nourrir les siens.

    Dores et déjà on sait que Sarkozy touchera :
    -ancien Pdt : 5260 euros
    -ancien élu local : 5000 euros
    -mbre de droit du conseil constitutionnel : 12000
    Total : 22260 euros par mois ;

    N'oublions pas que les députés " au chômage " touchent également 1548 euros par mois pour perte de mandat… Ils se sont votés cette charmante indemnité avant les législatives tous unis dans la contrition !

    Ce qui est le plus extraordinaire, ce ne sont pas ces chiffres, puisque les membres élus de la démocratie représentative sont là de droit pour piller le pays et le peuple, c'est le silence de ceux qui sont sensés représenter ce peuple : les partis et syndicats de gauche et d'extrême gauche : font-ils campagne sur ce thème ???
    Les avons-nous entendus ?

    Scandale EADS

    Et pour finir provisoirement : l'un des développements de la crise financière est le scandale EADS découvert au mois d'octobre, grâce au Figaro…. !. Thierry Breton, ancien ministre des finances, autorisait que la Caisse des dépôts et consignations (c'est-à-dire l'argent des citoyens) avant la crise de l'Airbus, à racheter les actions du groupe que possédaient Lagardère et ses amis (dont Forgeat !...) au prix fort (on a parlé de 900 millions d'euros, puis de 600…), ce après quoi les actions se sont effondrées ! Evidemment personne ne se souvient de rien. Rappelons nous comment le capitalisme argentin a confisqué en 2001 tous les comptes en banque des citoyens pour payer la dette qu'il avait contractée… tout en arrosant au passage quelque capitaliste assoiffé…..

    C'est dans ce contexte que Sarkozy tente d'enlever aux juges toute compétence en matière de grande délinquance économique (abus de bien social, faux bilan, trucage des comptes…) : " On ne peut pas, dit-il, continuer à mener aux entrepreneurs une guerre judiciaire sans merci " (Le Monde du 7-9). C'est vrai les pauvres ! De toutes façons, les juges ont déjà largement abandonné toute velléité d'ouvrir des procédures contre la délinquance financière. Mais cela va mieux en le légalisant. Et mieux encore, Sarkozy a mobilisé plus de 40% de l'activité des juges sur la seule question des " sans papiers " et le reste sur la petite délinquance….
    Seule la magistrate Eva Joly a protesté.

     

    Attentats terroristes ?

    Mais comme il faut bien mobiliser les citoyens sur quelque chose, ou détourner notre attention, on nous invente régulièrement des dites " tentatives " d'attentats, que l'on déjoue toujours à temps, en prenant la précaution de nous orienter vers des " convertis à l'islam " (peut-être les plus dangereux ?). Dernièrement (octobre 2007) les " présumés " terroristes, qui, en Allemagne, " n'avaient pas encore choisi leur cible " ( !) devaient fabriquer leurs bombes " dans une petite maison de vacances en Rhénanie " avec du " péroxyde d'hydrogène "…… (qui aurait fait sauter les terroristes en premier lieu) !
    Tout ceci est tellement grossier qu'il est évident qu'on prend les citoyens pour de débiles mentaux ou des blaireaux, mots dont les escrocs affublent les citoyens naïfs qu'ils volent..

    Pour finir, que faut-il faire ? Il convient d'abord de parler vrai, de ne pas rester dans les non-dits, les silences coupables, et surtout il ne faut croire aucun homme politique quel qu'il soit, dès lors qu'il touche de l'argent de l'Etat pour ses " services passés ". Il faut choisir la subversion au niveau de la pensée dans tous les domaines, avant tout. Nul doute qu'il faille en finir avec l'industrie capitaliste et parasitaire.

    oct 07

    (1) En France, Sarkozy vise à la concentration des services de l'équipement, des Postes, des Trésoreries, des hôpitaux, en vue de rationaliser, accroître la rentabilité, supprimer des emplois. Ceci aboutit à dépouiller les petites villes et villages de tout service public. A quand l'Education nationale ? 26000 suppressions de postes de fonctionnaires sont annoncés dans la fonction publique.

     

     

     

    Propositions par nos grands chefs de réduire les salaires des fonctionnaires !

    (RAPPEL DES DECRETS LAVAL AVANT LE FRONT POPULAIRE DE 1936 :Laval en 1933 pour lutter contre la crise préconisait de diminuer les salaires des fonctionnaires et toutes les retraites de 10%....Le gouvernement Laval s'est fait jeter par la rue)

    7 mars 2009:

    Jean Claude Trichet, Pdt de la BCE, sans vergogne, propose la même chose, comme le FMI: des milliards pour les banques et l'industrie, mais des restrictions salariales, car il faut diminuer le déficit public !!! Les pays Irlande, Lettonie, Hongrie, sûrement la Roumanie... diminuent les salaires de la fonction publique... Les hommes de pouvoir ne doutent de rien. Dans le même temps, des millions de salariés sont mis au chômage.

    Les salariés déboussolés par la politique politicienne, par le lavage de cerveau imposé par la télévision et la publicité, vont-ils parvenir à bouger au-delà de ce que veulent les syndicats en réclamant la propriété des profits qu'ils ont contribué à créer ?? Va-t-on manifester sagement et bon enfant le 19 mars ?

    9 mars 2009: le FMI, dirigé par DSK, fidèle à lui-même et toujours aussi arrogant et aveugle, propose de réduire les dépenses de la fonction publique pour prêter aux Etats en risque de faillite: les ex Etats des pays de l'est qui sont complètement dépendants des banques de l'ouest. Baisse des salaires de 15% en Lettonie... puis Hongrie, Roumanie...

    Cela va venir chez nous...entre autres par la Grande Bretagne

     

    Interdiction de la cagoule dans les manifestations

    Samedi 20 juin 09, la France interdit officiellement par décret, sous peine d'une amende de 1.500 euros, le port de cagoules dans les manifestations, ou de tout autre objet dissimulant volontairement le visage. La police doit pouvoir photographier en totue liberté les manifestants !!

    Le pouvoir en profite pour discuter de la burqua et de son interdiction (proposition d'un député communiste). C'est très important en temps de crise de détourner l'attention.... au nom de la laïcité, c'est à dire au nom de la liberté d'expression et du respect des opinions ! Même si c'est choquant pour les femmes occidentales, lesquelles ne sont pas choquées par la prostitution.

     

    Août 2009: Il est interdit de mettre des cagoules dans les manifs ?? Portons des masques (contre le H1N1) avec des pancartes : "Protégeons nous contre la saleté des banques, de l'argent, des patrons qui mettent les salariés à la rue, du gouvernement qui donne l'argent public aux banques mais pas aux citoyens, contre la saleté des médias serviles..."

     

    LES RETRAITES DES NABABS EUROPEENS

    (message de juin 09)

    LE BILLET DE "SAUVEGARDE RETRAITES"

    Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs...

    Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la Rolls des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire !

    Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 ? / mois. L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).

    Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 ? de retraite / mois.

    C'est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d'en profiter. C'est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.

    Pour mettre fin à cet abus, merci de signer de toute urgence la pétition adressée au Premier ministre, François Fillon, ainsi qu'à tous les chefs de gouvernements des Etat membres de L'Union Européenne. Ce sont eux, en effet, qui nomment ces fonctionnaires.

    En plus, beaucoup d'autres technocrates profitent d'un tel privilège :

    - 1.. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois;

    - 2.. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois;

    - 3.. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois.

    - 4.. Etc...

    Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire.

    Car, c'est à peine croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

    Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc... Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c'est 15,5 ans... De qui se moque-t-on ?

    A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc... (Consultez la liste).

    Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d'euro, tout est à la charge du contribuable...

    Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante : rappels URSSAF, amendes, pénalités de retard, etc... Aucune pitié. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver !

    Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés "contrôler si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées... ", profitent du système et ne paient pas de cotisations.

    Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux mains, jusqu'aux coudes, dans le pot de confiture ?

    A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 ? / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser... C'est une pure provocation !

    Je vous remercie d'envoyer ce message à tout votre carnet d'adresses. Pour vos amis d'autres pays qui ne lisent pas le français, vous pouvez le diffuser en anglais (version anglaise ci-jointe).

    Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des Etats membres de l'Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée.

    Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre.

    Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B" l'ampleur du scandale. Elle a deja été reprise par les médias.

     

     

    Retour des usuriers

    On connait déjà en France les prêts Revolving.

    A Singapour, les gens endettés ont recours aux usuriers.Ce qui va définitivement les faire chuter. Il n'y a aucune solution de crédit pour les petits emprunteurs actuellement. Résultats: harcèlement, criminalité, désespoir... (Courrier international du 15 au 21-10-09)

     

    Postes de fonctionnaires et services publics.

    Pour faire de la bonne gestion afin de diminuer la dette publique, le gouvernement a décidé de supprimer 33754 postes de fonctionnaires en 2010. Il y en a déjà eu 50000 supprimés en 2008 et 2009. Cela n'a pas suscité une grande mobilisation des syndicats de fonctionnaires !!

    Il se trouve que la Cour des comptes vient d'épingler cette dite "bonne gestion"... Philippe Seguin dénonce des "considérations budgétaires de court terme". Qui reprendra la balle au bond ?

    (Le Monde du 18-12-09)

    Il est évident qu'avec des suppressions massives de postes, on va vers la disparition des services publics et à leur privatisation. EDF, comme les Télécoms, comme la Poste, utilisent de plus en plus des société privées qui leur sont attachées... Que disent les syndicats ??

     

    Mont de Piété, relais par le Crédit Municipal

    On vient déposer sa misère pour un peu d'euros. 30% de clients en plus en 2009 (le Monde du 9-12-09).

     

    Grève dans les usines HONDA en Chine en mai et juin 2010 !

    Combien gagne un ouvrier de chez Honda en Chine ?? 100 euros par mois, heures supplémentaires non payées, conditions de travail épouvantables. Pourquoi la Chine peut-elle produire à si bas prix ??

    juin 2010

     

    RMI en France

    Moyen transitoire laissé à un chômeur ?? (Mesure de Michel Roccard 1983 ?)

    Ou gestion de la paix sociale qui évite de créer des emplois, et qui ne prévoit aucune retraite pour les gens qui en bénéficient

    (C'était l'opinion du film "Volem rien foutre al païs")

    14-7-10

     

    Comment casser une grève contre le projet de Sarkozy/Woerth sur les retraites ?

    Il doit y avoir grève et manifestation le 7-9-10 pour faire retirer le projet d'imposer la retraite à 62 ans.

    1)Remarquons tout d'abord qu'aucune discussion sérieuse n'a été rendue publique entre tous ceux qui composent la gauche et l'extrême gauche sur tout ce qui constitue l'armature de la question des retraites:

    -la question de l'emploi. Moins il y a d'emplois salariés, plus le financement de la retraite diminue. Qu'envisage-t-on (et peut-on l'envisager ?), et comment fait-on pour faire croître les emplois ? Relance de l'industrie ? Nouvelles industries ? Nouveaux investissements ? Consommation accrue ? Accroissement du salariat ?

    Dans le même temps une partie de la population critique l'industrialisation désordonnée, les industries polluantes, gaspilleuses, sur lesquelles les citoyens n'ont aucun pouvoir de décision; et sur la décroissance; et sur la recherche du "consommer moins"; et sur la nécessité de récupérer, de réparer d'avantage, de produire juste ce qu'il faut et mieux etc.... Quels choix ? Qui dit quoi ?

    -la question de la sécurité sociale: pourquoi est-elle réellement déficitaire ? Nous voudrions connaître exactement ses ressources

    -la question du financement immédiat dans les circonstances actuelles. Les ténors du PS viennent de dire qu'ils défendent le principe de la retraite à 60 ans tout en sachant que dans les années à venir, il faudra travailler plus (Fabius entre autres, Le Monde du 28-8-10) alors que le chômage va croître.

    Dans la discussion... qui n'a pas lieu les dés sont déjà pipés quelque part.

    2)Sur l'action en elle-même, les syndicats appellent à une manifestation unitaire avec un texte qui, quinze jours avant la grève, n'appelle pas au retrait du projet Sarkozy/Woerth. FO ne signe donc pas le texte, puisqu'elle est pour le retrait, mais participe. C'était à prévoir. On nous flanque ça à la figure au derneir moment.

    Mais FO n'appelle pas les citoyens à constituer des comités de citoyens pour défendre les retraites et imposer leurs propres mots d'ordre. Pourtant ce syndicat a une tribune dont il ne profite pas. En vérité, ils sont tous pour la défaite et pour le projet Sarkozy/Woerth.... Nous en sommes convaincus. Ceci dit, tout peut encore se passer le 7, mais quoi ?

    Le 30-9-10

     

    Quand la Nature est aidée par la grève !

    (Le Monde du 25-12-10)

    Il a neigé au point que la Nature pourrait être appelée par le tribunal pénal international "Comment estimez vous devoir encombrer les aéroports ? On ne vous demande d'être que sur les pistes de ski !"

    Mais qu'à cela ne tienne, la Nature persiste et n'en fait qu'à sa tête. Au point qu'il n'y a pas assez de GLYCOL pour dégivrer les avions (Glycol à base de pétrole. Du pétrole dans le ventre des avions et sur leur dos...)

    Les grévistes de Fos-sur-mer en remettent une couche, ils bloquent la fabrication de glycol, tout à fait involontairement, en faisant la grève de la production.... Ouaf ouaf..