MARX AU 21ème SIECLE ?

  • index
  • Bienvenue
  • Qui sommes-nous ?
  • MARX LIBERATEUR

  • Economie marchande et non marchande
  • valeur d'usage/forces productives
  • Valeur Travail/exploitation
  • Théorie de l'aliénation
  • Monnaie
  • Etalon monétaire et prix
  • Inflation:actualité
  • Marchés de l'or actuels
  • Libre Echange, monnaie coloniale
  • Le salariat
  • MARX INDUSTRIALISTE pour le compte du capitalisme

  • Machinisme et science
  • Déterminisme historique
  • Démocratie
  • Communisme Révolution sociale
  • Le capitalisme peut-il s'effondrer ?
  • Industrialisation
  • Famines et capitalisme
  • famines et communisme
  • Les forces productives ont-elles cessé de croître ?
  • REVOLUTION dans le Tiers Monde ?
  • Soviétiques en Afghanistan
  • Chine communiste

     

     

  • ANNEXES

    Analyses théoriques

    Colonisation, CurrencyBoards

    Division Unité

    euro

    Islamisme

    Keynes

    La Gauche dans le monde

    L'extrême gauche

    Les trente glorieuses

    Nationalisme

    Racisme et discrimination

    religion irréligion

    Socialistes français 2014

    Subprimes

     

     

     

    Analyses factuelles et historiques

    Al Qaïda: Qui infiltre qui ?

     

  • Liberté d'expression Charlie Hebdo
  • Luttes de classe au jour le jour
  • Palestine maudite
  • Somalie
  • Soudan,Darfour
  • Soviets
  • stratégie syndicale
  • Syrie
  • Théorie du complot ?
  • TRUMP, un cancrelat du capitalisme, un produit logique du communisme
  • Voyoucratie d'Etat
  • Yémen

     

     

     

    QUE FAIRE ?

    -L'Internationale des travailleurs: urgence !

    -Pétition, lettre ouverte au PS

     

  • Ecrivez-nous :

    infos@marx21siecle.com

  •   

    Religion irréligion...

     

    Charlie Hebdo prétend mener le combat contre toutes les religions au nom de la Laïcité.

    Charlie Hebdo n'a pas capacité à progresser

     

    Le n° spécial de Charlie Hebdo de janvier 2016 ne fait pas dans l'inventivité par rapport à son passé jusqu'à l'horrible assassinat de ses journalistes de janvier 2015. Ce journal en a parfaitement le droit. D'ailleurs il a tous les droits et nous n'allons pas les lui contester. Nous constatons seulement que les assassinats odieux contre leurs compagnons ne les ont pas fait réfléchir ou évoluer, mais les ont confortés dans leurs positions antérieures. Ce peut être un effet de leur désarroi, comme un effet de leur rigidité mentale. En fait ce sont des conservateurs.


    Ce conservatisme se résume ainsi :


    1) Ils sont des intégristes de l'anti-religion, la religion leur paraissant l'ennemi n° 1 du monde contemporain, d'où ils déduisent tous les drames actuels. Et ils confondent plus que jamais l'anti-religion avec l'anticléricalisme. Ils croient que leur anti-religion est contestataire par excellence de l'ordre moral et de l'ordre social.


    2)En raison de cela, ils font une interprétation sectaire de la loi de 1905 sur la laïcité, malgré les efforts intéressants de Richard Malka. La République devrait-elle " s'accommoder des religions " demande-t-il avec amertume ? La République devrait-elle donc les supprimer ?. La loi de 1905 proclame la tolérance entre toutes les religions (la tolérance n'est pas un accommodement) ; elle dit que la religion est une affaire privée ; et surtout la loi sépare l'Etat des Eglises. Mais la loi ne dit pas que l'on ne puisse pas manifester sa religion dans l'espace public (exactement comme pour ses options politiques). Il n'est nullement question dans cette loi d'en finir avec les religions. La loi de 1905 n'est pas la proclamation d'un athéisme obligatoire. Selon cette loi, il n'y a à discuter du contenu des religions que si ce contenu ne permet pas, par principe, l'application de cette laïcité ainsi définie ou s'oppose, dans les faits, aux règles de la démocratie au 20ème et 21ème siècle. Par exemple précisément la tolérance, ou l'égalité en pratique des hommes et des femmes. Là-dessus, il convient d'être intraitable.
    Ceci étant posé, le contenu des religions peut toujours alimenter une discussion ou polémique philosophique, mais il n'a pas à être condamné au nom de la laïcité. On peut être tolérant vis-à-vis d'une religion et en désaccord total avec son contenu.


    Or Charlie Hebdo continue d'alimenter la guerre antireligieuse avec le drapeau de la laïcité, par la faiblesse de ses analyses.
    Les deux points centraux, ci-dessus, suffisent à empoisonner le débat, à opposer les citoyens sur des problèmes non fondamentaux. Et ils ne permettent pas que les dessins de Charlie Hebdo soient vraiment drôles, et surtout inventifs. Selon nous, ils ne sont pas drôles.
    Sans doute pour ces raisons, Charlie Hebdo n'avait que 50 000 lecteurs en France, avant les assassinats. Ils ont parfaitement le droit de continuer dans cette direction. Comme on a le droit de caractériser ce sectarisme.
    Proclamer " La religion c'est l'obscurantisme ", c'est oublier que ce fut un slogan soviétique, au nom duquel l'Etat " laïc " de l'URSS a fermé nombre d'églises et mosquées, et y parqua les animaux de ferme des Kolkhozes.


    Mais que voulaient donc AlQaïda et Daech en assassinant lâchement les dessinateurs de Charlie le 7 janvier 2015, et des juifs d'une épicerie kasher ?
    -1)Ils voulaient d'une part assassiner le symbole, selon eux, de la liberté totale d'expression, liberté des caricatures, des dessins, du droit à blasphémer; ils voulaient assassiner la démocratie telle qu'elle existe encore dans les pays occidentaux. Ils voulaient sûrement en faire le produit des juifs. Et ils désignaient, parce qu'ils sont manipulateurs, Charlie Hebdo comme étant était le meilleur représentant de la liberté d'expression, puisque ce journal s'obstinait à caricaturer le prophète. Se faisant, ils montraient la " laïcité " proclamée par ce journal, comme un outil d'agression, de mépris et de haine. Un repoussoir. Bien joué.


    -2)Ils voulaient d'autre part, et cela se confirme tous les jours, susciter la haine des français et des occidentaux contre les musulmans, afin de pouvoir recruter le plus massivement possible des candidats à l'attentat suicide, dans des couches de populations fascinés par des pulsions de mort, dans un monde totalement mortifère. Ce monde est capitaliste, mot que n'emploie jamais Charlie.
    Ainsi, ces assassins ont accrédité plus que jamais l'idée selon laquelle, le monde serait en proie à des guerres de religions. Les pouvoirs en place, trop heureux de cette interprétation, courent derrière les dites guerres de religion !
    Ces dernières remplissent une fonction très intéressante de voile vis-à-vis des vraies guerres de pouvoirs entre oligarchies financières et économiques, guerres de concurrence économique, guerres de rapines concernant les matières premières, guerres de conquêtes, guerres d'extermination des populations rebelles, guerres où l'industrie d'armement est l'un des moteurs de l'économie…..


    En fait, les dirigeants de Daech, comme d'AlQaïda sont avant tout des aventuriers, accessoirement des religieux, fous de pouvoir, dont l'étendard religieux salafiste fascisant est utilisé comme idéologie de terreur, de guerre et de revanche, pour des objectifs de conquête, mais également pour des objectifs purement mortifères.
    Alain Badiou suggère que derrière le formidable désir de revanche et de destruction, il y a sans doute un désir d'Occident comme fantôme caché (Penser les meurtres de masse. Séminaire du 13-11-15).
    La défense de l'islam est avant tout, à notre avis, de l'ordre du discours pour ces aventuriers, et une méthode de recrutement. Mais fondamentalement la stratégie de Daech ne nous semble pas relever du prosélytisme religieux, malgré son pseudo califat.


    Que nous raconte Charlie Hebdo, avec sa finesse habituelle ?
    Sous la plume Antonio Fischetti (journaliste à Charlie Hebdo) et Soufiane Zitoumi (professeur de philosophie), on lit deux articles qui méritent d'être un peu commentés.
    Le premier dénonce à juste titre les condamnations portées contre des " blasphémateurs " par le Pakistan, le Bangladesh, le Nigeria, l'Arabie Saoudite, l'Algérie, le Maroc, mais sans jamais caractériser ces Etats sauf pour dire qu'ils sont orthodoxes ( ! ! ). Qualification étrange pour des Etats qui sont tous des dictatures… y compris le Bangladesh dit laïc par Charlie, en fait République à dominante islamisque…. Ces Etats suivraient-ils à la lettre les prescriptions du Coran ?? En effet dans ces pays, Fischetti conclut que l'on " tue à cause de la religion ". Il n'écrit pas " L'Etat tue les opposants sous le prétexte de la religion " (une religion sous influence étatique), non. Fischetti assimile et mélange la religion, le fanatisme religieux, les religieux, le clergé, les tyrans, les Etats despotiques. C'est la méthode de l'amalgame, de la généralisation abusive qui permet de dire tout et n'importe quoi.
    On aurait aimé que Charlie critique ces Etats et les caractérise.


    Dans l'autre article proposé, Zitouni laisse planer d'immenses doutes sur l'islam. Il a le droit. Mais il nous dit que l'acte de naissance du terrorisme islamiste est sans doute la mal nommée " révolution iranienne ". Il a raison. Mais exactement comme dans le précédent article, il ne met pas en cause l'Iran théocratique qui a fait de l'islam une religion d'Etat, mais l'islam. Il laisse planer l'idée que l'islam pourrait être une idéologie totalitaire, mais pas l'Iran. Il n'a rien à dire sur l'Iran… il peut penser ce qu'il veut sur l'islam, mais il n'a pas le droit de se taire sur l'Iran.
    En 1979, cette révolution confisquée par les religieux d'Iran, lesquels vont se livrer à une véritable liquidation des militants démocrates, va apparaître paradoxalement comme ouvrant une issue aux combats pour la libération des peuples du Moyen Orient, en agitant le drapeau de Dieu. Ceci dans des circonstances où les perspectives données par les marxistes sont en échec. Ces religieux sont avant tout des hommes politiques qui veulent du pouvoir et de l'argent. Zitouni est philosophe mais il ne fait pas de philosophie politique et de philosophie tout court. Car le constat qui précède est accablant.


    Dans le n° spécial de janvier 2016 de Charlie Hebdo, il n'y a pas de caricatures contre les dictatures, contre les Etats totalitaires, sur les relations des hommes politiques français avec les dictateurs, sur leur minable commerce, contre l'état d'urgence, contre ceux qui ont voté la prorogation de l'état d'urgence, contre les projets policiers et liberticides du gouvernement actuel, contre le commis aux basses œuvres Christian Eckert, pour la liberté d'expression, pour la démocratie, pour la tolérance, pour le bien vivre ensemble… La caricature politique s'est appauvrie par manque de pensée politique. Le dessin s'est également appauvri.


    Sont-ils drôles ces journalistes ? Il paraît qu'ils se marrent bien entre eux… ça nous fait une belle jambe. . Ce sont des gens tristes. Ils n'aiment personne.
    Au risque de me faire détester, car j'ai égratigné le nouveau " veau d'or ".
    AM C
    le 8-1-15

     

    Où est le bon combat ??

    Pour nous distraire de l'essentiel, pour discourir sur des sottises qui prépareraient en douce la guerre civile contre des boucs émissaires, certains s'ingénient à nous faire croire que la barbarie actuelle ne peut provenir que de la religion, entre autres, bien sûr de la religion nommée Islam et de son Livre le Coran. Comme d'autres se sont ingéniés, au mépris de leur vie, à croire et faire croire que le comble de la liberté d'expression résidait dans la moquerie du Prophète, derrière lequel s'abritait une possible barbarie, la résurgence de la "bête immonde", évidemment dans le ventre de l'islam et son Prophète.

    C'est tout simplement stupide, idiot, faux.. Comme si, ça n'était pas sous l'irréligion la plus totale qu'avait émergé la"bête immonde", qui a tué des millions de gens, aussi bien dans les goulags soviétiques, que dans les camps nazis (qui exterminèrent aussi les communistes de base naïfs, les roms, les homosexuels... en plus des juifs) et ailleurs.

    Le soviétisme avait érigé l'irréligion en dogme, avec en prime la laïcité; le nazisme était irréligieux par principe; la plupart des dictatures, celles d'Amérique latine, d'Afrique se sont déroulées hors de la religion. La Chine communiste, la Corée du Nord, l'ex dictature du Cambodge sont et furent irréligieuses. Les partis Baas en Syrie et en Irak étaient irréligieux... des millions de victimes sont mortes sous le principe de l'irréligion !

    Les discours imbéciles sur la question de savoir si du Coran peut émerger l'horreur, ces discours ne sont que des moyens conscients ou inconscients, de préparer la guerre civile, de nous détourner du combat contre la barbarie capitaliste, qu'il faut nommer comme telle. Car c'est d'elle que ressurgit le fascisme..

    Les tentatives de contrôler l'humanité par la NSA au service des USA dans l'intention de supprimer toutes les libertés publique; les tortures systématiques contre des hommes, les arabes, faites en silence, hors des yeux de la justice, préméditées à Guantanamo; les bombardements avec des armes sophistiquées expérimentales en Irak, à Gaza, n'ont rien à voir avec la question de la religion ou de l'irréligion. Cela a à voir avec les questions du pouvoir et de l'argent dans un monde où certains pensent aussi qu'il y a trop de population, et qu'il convient d'en éliminer de grandes parties sous des prétextes divers.

    Ceux qui discutaillent de la religion, encore aujourd'hui, sont au ras des pâquerettes. Croyants ou non, nous serons tous enfournés dans les chaudières d'un nouveau fascisme naissant, qui est d'abord initié par les USA et ses serpillères européennes, dont Daech n'est qu'une de ses variantes sinistres.

    De la dette, et encore de la dette, que l'on financiarise, pour asservir la population toujours davantage aux banques et aux multinationales; des fabrications d'armes et toujours plus d'armes, toutes les dites négociations tournent autour de cette question essentielle; du travail précaire, morcelé, pour une majorité d'humains afin de porter l'exploitation à un sommet jamais atteint... Voilà les objectifs fondamentaux de ceux qui détiennent les bourses de ce monde et les armes.... Et ils nous invitent à discuter du Coran !!

    Le 8-2-2015