MARX AU 21ème SIECLE ?

  • index
  • Bienvenue
  • Qui sommes-nous ?
  • MARX LIBERATEUR

  • Economie marchande et non marchande
  • valeur d'usage/forces productives
  • Valeur Travail/exploitation
  • Théorie de l'aliénation
  • Monnaie
  • Etalon monétaire et prix
  • Inflation:actualité
  • Marchés de l'or actuels
  • Libre Echange, monnaie coloniale
  • Le salariat
  • MARX INDUSTRIALISTE pour le compte du capitalisme

  • Machinisme et science
  • Déterminisme historique
  • Démocratie
  • Communisme Révolution sociale
  • Le capitalisme peut-il s'effondrer ?
  • Lois du capitalisme ??
  • Industrialisation
  • Famines et capitalisme
  • famines et communisme
  • Les forces productives ont-elles cessé de croître ?
  • REVOLUTION dans le Tiers Monde ?
  • Soviétiques en Afghanistan
  • Chine communiste

     

     

  • ANNEXES

    Analyses théoriques

    Colonisation, CurrencyBoards

    Division Unité

    euro

    Islamisme

    Keynes

    La Gauche dans le monde

    L'extrême gauche

    Les trente glorieuses

    Nationalisme

    Racisme et discrimination

    religion irréligion

    Socialistes français 2014

     

     

     

     

    Analyses factuelles et historiques

    Al Qaïda: Qui infiltre qui ?

     

  • Liberté d'expression Charlie Hebdo
  • Luttes de classe au jour le jour
  • Palestine maudite
  • Somalie
  • Soudan,Darfour
  • Soviets
  • stratégie syndicale
  • Syrie Irack
  • Théorie du complot ?
  • TRUMP, un cancrelat du capitalisme, un produit logique du communisme
  • Voyoucratie d'Etat
  • Yémen

     

     

     

    QUE FAIRE ?

    -L'Internationale des travailleurs: urgence !

    -Pétition, lettre ouverte au PS

     

  • Ecrivez-nous :

    infos@marx21siecle.com

  •   

    Syrie Irack

    MOSSOUL, juillet 2017

    Fallait-il d'abord penser aux civils ? Oui

    Fallait-il négocier avec le djihadistes ? Oui, et tarir ainsi pour partie la source même du djihadisme.

    L'horrible victoire à Mossoul aux alentours du 10 juillet, n'est pas une victoire pour le compte de l'humanité, c'est une défaite. Depuis la seconde guerre mondiale, on n'a jamais vu cela. Les forces de la coalition à elles seules ont tué près de 6000 civils, sans compter tout ce qu'on ne connait pas et les axactions de part et d'autre.

    Les forces de la coalition justifient ce carnage en raison du fait qu'il leur faut erradiquer les djihadistes de l'EI. Mais chacun sait que de façon détournée, de nombreuses armes occidentales sont allées entre les mains de l'EI, soit indirectement soit directement pas l'intermédiaire de la Turquie. Personne ne doit être dupe du double jeu de l'Occident dans cette guerre contre les peuples.

    En tout état de cause, aux portes de Mossoul, il fallait commencer par nourrir la ville, avec les djihadistes de l'EI cachés dans les familles, oui, parce que les gens mourraient de faim. Il vaut mieux nourrir une population avec ses terroristes que d'affamer les gens, les faire mourir et les acculer à la vengeance.

    Les forces de la coalition, puisqu'on n'a pu empêcher qu'elles soient là, se seraient honorer en proposant de négocier avec l'EI sur la reddition de leurs combattants, moyennant la vie sauve, ce qui supposait l'arrêt des bombardements de la ville, et la proposition d'un cessez le feu. L'encerclement de la ville aurait certes été maintenu. Il fallait convaincre l'armée irakienne et les milices chiites de cesser le combat à l'intérieur de la ville. Certes, difficile opération, mais moins coûteuse en vies humaines.

    Oui , on nous dira qu'il est naïf de tenir de tels propos. On apparaît toujours comme étant naïf quand on veut la paix. Alors nous sommes naïf et nous voulons la paix.

    Stopper toute opération devant mossoul, eût été stratégiquement un moyen de tarir le recrutement du djihadisme, en réparant la catastrophe de 2003 dont les USA étaient coupables vis à vis des sunnites. Mossoul était essentiellement sunnite. C'est pourquoi l'EI y avait établi son centre. On sait que les milices chiites rêvaient d'en découdre contre les sunnites et se livraient à des exactions contre les djihadistes désarmés et les sunnites supposés les soutenir.

    La victoire sur Mossoul n'est pas une victoire. Elle donne mille raisons à l'EI d'un nouveau recrutement de djihadistes tant les bombardements sur les civils ont été abominables.

    Oui la reddition eût été longue, mais les différentes parties auraient pu se mettre à discuter. Personne ne semble avoir lancer le mot d'ordre "Négociez"; c'était pourtant la seule solution humaine, et politiquement rentable pour l'avenir. Peut-on se moquer des solutions humaines ? S'en moquer, c'est faire fi des besoins des gens. On est obligé de souhaiter la paix avec les belligérants tels qu'ils sont. Dans la vie quotidienne, on négocie sans arrêt avec le diable.

    "Plus jamais ça !", il était utile de le souhaiter, mais tout a été fait pour que cela recommence, parce que l'industrie d'armement présente des bénéfices juteux.

    Négocier avec l'EI ? Les USA ont fait bien pire ! Ne pas négocier avec cet adversaire, c'est multiplier ses adhérents.

    24 juillet 17

     

     

    Syrie : accord Assad/Poutine/Daech EI sur le gaz

    Le Monde du 4-4-16, mais également peut-être d'autres journaux, rendent public ce dont on pouvait se douter depuis 6 mois, à savoir l'entente de ceux-ci sur la question de l'énergie. Lisez le document joint ci-dessous. Poutine était déjà prêt, il y a plusieurs mois, à reconnaître Daech, comme nouvel Etat qui comprendrait une partie de l'Irak et une partie de la Syrie.
    Cette " révélation " explique pourquoi la Russie n'a bombardé que les forces rebelles (djihadistes divers et ASL) en Syrie et a protégé Daech. Le bavardage occidental sur la nécessité de défaire Daech a toujours constitué un leurre. Les Etats européens comme les USA ont toujours été au courant de cette stratégie de Poutine et ne l'ont pas combattue. Le pouvaient-ils ? Tous les Etats sont en train de se partager à nouveau le Moyen Orient autour de la question de l'énergie. Ils ont menti et ont bluffé les peuples. Les soi-disant combats contre Daech ont relevé de la pantomime. Ils nous mentent.
    Cette stratégie a abouti à la destruction de villes importantes en Syrie comme Alep, et ont jeté sur les routes des milliers de syriens désespérés. La Russie savait ce qu'elle faisait. Il eût été essentiel d'agir pour la rupture des relations diplomatiques avec la Russie, si nous avions eu une gauche et une extrême gauche dignes de ces mots.-
    Il est bien évident que cette stratégie n'a que faire de l'islam et de ses interprétations. Le bavardage et les salades sur celles-ci ont été encouragés par les hommes politiques de tous bords, les intellectuels et les médias à leur service, pour constituer un écran de fumée à l'usage du peuple, qui est méprisé avec une force rare..
    Les migrants qui nous arrivent tous azimuts, que sont-ils ? On disait des soldats de la Grande guerre qu'ils étaient de la chair à canon. Les migrants, quand ils ne sont pas de la chair à poissons, sont voués, sauf une minorité d'entre eux (les rares réfugiés reconnus comme tels) à la misère, la maladie, la boue des camps, quand ce n'est pas la famine (plus de 300 camps rien qu'en Europe, sans compter le Liban, la Turquie, la Jordanie). Les Etats européens se mangent la tête entre eux pour ne pas les recevoir. Les grecs que l'Europe a mis sur la paille seront un peu aidés pour faire des bidonvilles… L'Europe vient juste de décider une aide aux Etats pour ce faire…. Qui sera débloquée… quand ?
    En fait à quoi servent-les migrants ? A fabriquer des politiques de répression contre les peuples avec la participation des " démocrates ", à polir la " lutte antiterroriste ", et pendant ce temps à aider à la concentration industrielle et commerciale, à jeter à la rue des milliers de travailleurs, à les expulser de leur logement, à préparer le terrain pour l'extrême droite…
    Alors ? Allons rejoindre une partie des jeunes le 9 mars 2016 pour dire un NON global à toute cette pourriture.
    AMC 4-3-16

     

     

    Au Gouvernement, au PS, aux Ecolos....

    Après la Shoah, plus jamais ça ??


    Avec les armes modernes on peut faire bien pire en matière d'extermination industrielle..

    La Russie soutient un nouvel Hitler en écrasant la rébellion syrienne pour le compte d'Assad: recherche explicite de la famine et de l'extermination des populations dans les sièges actuels; bombes à fragmentation; destructions systématiques des quartiers résidentiels, des hôpitaux, écoles, maisons médicales.. Collaboration avec Daech/EI à Deir ez-zor... et ailleurs.

    Poutine profite de la capitulation totale des occidentaux et des atermoiements de l'ONU.
    Peut-on continuer à regarder et se taire ??

    Nous pourrions , vous pourriez, exiger au minimum que le gouvernement Hollande s'adresse publiquement à Poutine et rompe toute relation diplomatique avec la Russie;

    Le PS doit avoir un sursaut de dignité en exigeant une réaction forte du gouvernement vis à vis de la Russie. Il faut arrêter ce carnage !
    Ou alors nous voulons porter la responsabilité du silence, des massacres...?

    Villepin avait jadis fait un discours contre l'entrée en guerre en 2003. Cela n'avait pas arrêté les décisions de destruction de l'Irak par les USA, mais nous pouvons faire mieux.

    Nous devons nous opposer à ce qui se passe, sinon nous sommes des complices explicites.

    Je diffuse ce point de vue. J'ai honte de me taire comme tout le monde.

    Nous devons avoir honte et réagir.
    Je vous en conjure, il faut un geste fort du gouvernement.

    AMC le 6-2-2016

     

    La Syrie ? Qu'elle crève !

    Oui on pourra toujours dire qu'on n'a pas les forces, qu'on n'a pas les moyens. On exprime ainsi la docilité, des français, des européens, face à la barbarie qui est un instrument d'Etat. Exactement comme les allemands, et les européens hier face à Hitler.

    Si nous étions des centaines, puis des milliers à écrire des lettres au PS, au Pdt de la République, nous serions en mesure de créer un rapport de force pour la rupture de toute relation diplomatique avec POUTINE. Un minimum !

    le Parti de gauche, l'EELV, le NPA, peuvent lancer cette idée, et peuvent bousculer le PS. Je ne parle pas du PC qui est couché sur un coussin de soie aux pieds de Poutine.

    Comment fait Amnesty international ? Comment font tous ceux qui lancent des pétitions ? On a sauvé des centaines de gens avec des pétitions.

    En réalité personne ne veut dire qu'il faut rompre avec Poutine, avec Assad, avec le régime de l'Iran qui finance le Hezbollah. C'est trop génial ce massacre des arabes sunnites ! Les américains et les européens n'ont pas besoin de le faire eux-mêmes !! Et demain ce sera au tour des arabes chiites !

    Les arabes syriens auraient eu tort en 2011 ! Ils devaient continuer à se soumettre. Et s'ils fuient et émigrent en masse, il convient de couler leurs barques, il convient de les noyer impitoyablement, la méditerranée doit devenir un grand cimetière pour nourrir nos poissons...Ou s'ils ont survécu, il faut les mettre dans des camps à nos frontières que nous devons fermer hermétiquement, pour les humilier, les faire mourir de froid, les réduire à la famine. Ils mourront en quelques mois. Dans une chambre à gaz on mourait en 15 mn !

    Il faut dire le fond de notre pensée ! Il faut dire les choses !

    Nous sommes de puants racistes et nous respectons Poutine parce qu'il tue des arabes sunnites au compte d'Assad et de l'Iran, et parce qu'il est un commerçant acheteur potentiel de nos cochons ! Les éleveurs qui produisent du cochon industriel en appellent à Poutine !!
    Demain on en finira avec les arabes chiites..

    Nous puons et je souhaite que tout l'Occident le paye très cher...

    Ce sont les rapports de force qui nous manquent ? Je n'en crois pas un mot.
    La gauche est morte et certains bavardent misérablement sur son cadavre.
    AMC

     

     

     

    Drame humanitaire sans précédent pour les réfugiés en Jordanie, au Liban...

    Ces réfugiés qui dépasseraient 4 millions ne sont pas djihadistes, ce sont plutôt des laïcs d'origine sunnite. Abandonnés par la communauté internationale, ils vivent désormais dans des camps sans espoir de retour, dans le plus grand dénuement (Le Monde du 14 mars 2015)

     

    Désespoir des réfugiés syriens

    (janvier 2015)

    La Syrie mène contre son peuple une politique de quasi extermination, pratiquement au nom de l'Occident ou du moins sous l'oeil tranquille des grands de ce monde en Occident. Assad n'avait qu'à lâcher ses chiens contre n'importe quel type de révolte des citoyens syriens, et c'en était fait. Ce n'est même pas la question de savoir s'il fallait aider l'opposition qui était en jeu.

    Les prisons d'Assad était pleine de "frères musulmans" dont l'idéologie venait de l'opposition à l'Egypte, cette dernière soutenue par les USA, et exacerbée par les prisons égyptiennes et les horreurs qui se passent au Moyen Orient. Elles étaient pleines aussi des salafistes et militants Wahhabites fabriqués par l'Arabie Séoudite, un Etat pré-Daech, meilleur allié des USA jusqu'à ces derniers temps (cf "Islamisme")... Il suffisait de lâcher tous ces opposants extrémistes, futurs chefs de guerre, et l'opposition démocratique syrienne était mangée par eux. Pendant ce temps la Syrie s'armait grâce à la Russie et mitraillait sa population. Peu lui importait de détruire le pays et la population. Ce qui importe à Assad est de garder le pouvoir dans sa province.

    Les milliers de réfugiés syriens qui ont fui vers les frontières et au Liban, ont été mal reçus... Mais pire, le Programme alimentaire mondial (PAM) a cessé de leur verser une aide de moins de deux milliards en décembre 2014, au motif qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses... Mais le PAM est un organisme entre les mains des grands pays de ce monde qui décident si le PAM doit avoir les moyens de sa mission ou pas. Ces "grands" ont décidé qu'il n'y aurait plus d'argent...

    Manque-t-on de blé ?? Le prix du blé est en chute libre (Le Monde du 22-1-15), à peu près comme le prix du pétrole. Trop de blé... Trop de tout, gaspillage effréné, des millions de tonnes de pain jetés tous les jours en Occident, mais il n'y a plus d'argent pour le PAM. Les syriens n'ont qu'à mourir. Et s'ils fuient, qu'ils se noient dans la mer méditerranée !... Et s'ils parviennent au nord de la France pour partir en GB, qu'ils meurent de froid dans les dunes de Calais...! qu'importe les populations aux yeux des dirigeants occidentaux ou du monde entier !

    Qui crée en premier lieu la barbarie ? Qui l'entretient ? Naturellement l'Occident a ses relais grassement "aidés" en armes et en argent, relais -amis ou quasi- amis que sont les gouvernements despotiques du Moyen Orient... Quelle issue pour les jeunes de ces populations qui ont vu les pires horreurs et qui aujourd'hui voient leurs familles affamées dans des tentes sous un froi glacial ? Il n'y a pas besoin de venir dans nos banlieues pour recruter, on recrute massivement pour DAECH dans ces lieux de désespoir. Recruter chez nous sert à déstabiliser la population d'obédience musulmane pour éventuellement l'entraîner au pire...

    Trop bien ficelé pour être vrai, dira-t-on... Mais les journaux, dits bourgeois, regorgent d'informations sur les faits que nous citons; et il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour comprendre ces choses là.

    Alors qu'est-ce qui mène le monde ? L'industrie d'armement, l'argent et le pouvoir pour quelques uns, avec des milliers de laquais qui se gobergent de miettes intéressantes. Les foules qui ont pris prétexte de l'assassinat des caricaturistes de Charlie pour descendre dans la rue par centaines de milliers, ne disaient-elles pas de façon plus ou moins claire, que toute cette barbarie doit cesser ?

     

     

     

    Meurtres de masse: Similitude avec les camps nazis !

    février 2014

     

    En 2012, nous écrivions:

    Peut-on souhaiter l'intervention des pays occidentaux en Syrie ?

    Grave question. On se l'était posée pour la Libye.

    Que les pays occientaux interviennent ou non, les conséquences de la chute obligée d'Assad, mais avec combien de milliers de morts encore, seront les mêmes qu'en Libye: les armes amoncelées par le dictateur partiront dans la nature et feront l'objet d'un trafic effarant.

    Nous sommes pour l'envoi massif d'armes en Syrie. La non-violence a signé son échec, d'autant que les grands Etats , soit soutiennent le dictateur (Etats communiste et ex communiste), soit font le dos rond en attendant que cela se passe. Les capitalistes ne se sont pas gênés pour vendre tant et plus d'armes aux dictateurs.

    Un fait intéressant: François Hollande est le seul à dire qu'on ne peut intervenir en Syrie sans résolution de l'ONU !! Les autres pays se taisent à ce sujet. Donc la "France" est la seule détermiéne à ne pas intervenir. C'est un soutien objectif à la Russie, qui s'était déjà manifesté, il y a peu, dans une exposition de l'armement où la Russie était représentée... alors que chacun savait qu'elle fournissait des armes à la Syrie.

    Pourquoi une telle position de la France ? Tout simplement parce que la France vend des armes à la Russie....

     

    Voici ce que le blog de Vincent jauvert écrit le 21-7-2012 (bravo à lui)

     

    "Le nouveau pouvoir français n’a pas renoncé à honorer le contrat signé l’an dernier par Nicolas Sarkozy qui prévoit la vente à la Russie de deux bâtiments de guerre de type Mistral - des navires de projection de force et de commandement ultrasophistiqués qui ont joué un rôle déterminant dans la victoire des alliés en Libye.

    L’exécution de ce contrat sans précédent n’a pas été suspendu depuis l’élection présidentielle, ni même depuis les massacres de ces derniers jours. Malgré les appels solennels de la France à Moscou, ses exhortations à lâcher le « dictateur sanguinaire », le business militaire franco-russe continue.

    Le 17 juillet, à la veille du vote du projet de résolution à New York, DCNS (l'ex Direction des Constructions Navales) a annoncé que les chantiers STX avaient commencé à fabriquer une première coque de Mistral destiné à la marine russe et que, comme prévu, le premier bâtiment sera livré en 2014.

    Début juillet, au cours d’une interview publiée dans « le Nouvel Observateur » du 12 juillet, nous avons demandé à Laurent Fabius s’il n’était pas temps de suspendre ce contrat. Il a répondu ceci :

    « Vous connaissez la devise de Jaurès, elle s'applique parfaitement à un ministre des Affaires étrangères : « Aller à l'idéal et comprendre le réel. »

    Quel est ce « réel » ?

    Le programme nucléaire iranien, répond-on au Quai d’Orsay. Paris juge ce dossier plus stratégique que la crise syrienne. Or, dans cette affaire aussi, Moscou joue un rôle crucial – plutôt en ligne avec la position française. Paris ménage donc le Kremlin pour cette raison-là, assure-t-on. Et aussi parce qu’une partie du retrait des troupes françaises d’Afghanistan se fera via l’immense Russie.

    Mais est-ce suffisant pour expliquer qu’au moment où le Kremlin fait tout pour « permettre au dictateur sanguinaire » Assad d’« écraser l’opposition », Paris ne suspende ses contrats d’armements avec la Russie et en particulier le contrat Mistral ?

    A l’évidence, cette realpolitik est motivée aussi par des considérations de politiques intérieures. Le contrat russe assure 1000 emplois pendant quatre ans aux chantiers STX. Or ceux-ci se situent à Saint Nazaire, dans le fief de Jean-Marc Ayrault. Avant d’entrer à Matignon, le Premier ministre s’est beaucoup battu à l’Assemblée Nationale pour la défense de cette entreprise.

    Il n’est pas du tout sûr que l’annulation du contrat Mistral – ou sa suspension – conduirait Poutine à changer de position sur le dossier syrien. Faut-il alors le faire au risque de mettre en péril des milliers d’emplois ? En pleine crise économique, la question est évidemment très difficile. Mais Jacques Chirac a dit non à la guerre en Irak malgré le risque de rétorsions économiques américaines. Ce geste symbolique n’a pas empêché l’invasion. Pourtant, dix ans après, le monde s’en souvient encore.

     


    AIDE DE L' ONU A LA SYRIE

    On apprend ce 6 mars 2013 que l'ONU envoie de l'aide alimentaire et autre à la Syrie pour le Croissant rouge..... via QUI DONC ??? par le gouvernement de la Syrie et Assad !!

    Brave ONU, dont certains se réclament pour établir le droit et la justice en Palestine ?? Mais va-t-on continuer à se moquer du monde longtemps encore ??

    NOTRE RESPONSABILITE EN SYRIE

    février 2014

    Cet Etat décime depuis 3 ans sa population de manière méthodique, hommes, femmes, enfants ; il torture, affame, exécute, fait photographier les dépouilles faméliques des martyrs (cf la défection du photographe syrien " Cesar "… Le Monde du 24-1-14). La similitude avec les camps de concentration nazis est patente. Et de la même façon que dans les années 40, la communauté internationale se tait quasiment devant ce qu'on peut appeler un génocide, mais organise des simagrées de conférences de paix. Il y a tout lieu de croire en plus que les armes de la Syrie ne sont pas seulement d'origine russe, mais occidentale.

     

    Février 2014: